12 juillet 2018

Trop fort.

Trop fort. Je ne suis pas né c’est vrai aujourd’hui Je ne suis pas né de la dernière pluie J’ai essuyé voyez déjà bien des orages J’ai été trempé de bien d’accès de rage Je ne suis pas tout neuf à l’aube de ce jour Il est bien vieux cet oeuf d’où suis venu au jour  Ça ferait pas un bœuf, ça n’est même un scoop Je ne suis qu’un vieux veuf mais j’ai le vent en poupe, Je connais bien des jeunes qui n’ont grand chose à dire Faudrait qu’ils aient vécu mais ce n’est pas le pire Ils n’ont d’autre ambition que de coincer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Tant de cris.

  Tant de cris. Écoutez tous ces cris qui résonnent sur terre Cris de joie, cris d’amour ou de colère amère  Cris aussi de victoire aussi cris de détresse  Jamais ils ne se taisent, non jamais ils ne cessent. Car tous les hommes crient et ce dès qu’ils sont nés, Quand cela a du prix, il leur faut le clamer Parfois le cri est clair, il est même éclatant Parfois plus assourdi, presque un gémissement. Entendez tous ces cris, comme ils font tumulte Quand les hommes souffrent ou qu’entre eux ils luttent ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Reflets

  Reflets Le reflet sur le lac des cimes ensoleillées  Ou celui de la lune sur l’eau dans la soirée  Images un peu floues de la réalité  Qui sont comme nos rêves parfois bien embrouillées. Pourquoi aimons nous tant ces effets de miroir Est-ce de la magie que nous voulons y voir ? En quoi ils nous fascinent, nous séduisent-ils  La réponse n’est pas à vrai dire facile. Sans doute que ces jeux que nous offre l’optique Sont apparus aux hommes depuis longtemps magiques Peut-être y cherchent-ils à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Cassandres.

Cassandres. La trop pleine lumière, on le sait, éblouit  La Vérité aussi car qui s’en est remis ? Faut-il vivre ignorant, faut-il vivre soumis  Lorsqu’on sait le savoir, où parfois il conduit ? Quel est le plus heureux des hommes aujourd’hui L’ignorant qui ne sait le demain de sa vie Ou le savant lucide qui voit où elle conduit L’imbécile tranquille, ou le conscient transi ? Pourquoi donc s’étonner qu’il y ait tant d’autruches De gens si endormis et d’un sommeil de bûche Qui préfèrent penser leur vie au jour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2018

Terre de liberté

Terre de liberté.Un peuple se soulève, pour suivre seul sa voie Quand un pouvoir aveugle, lui oppose ses loisSa parole il étouffe, il lui dénie ce droit Qu’il aspire à suivre, en lequel il a foi.A deux pas de chez moi on brime, on emprisonneDes femmes et des hommes, il y a là maldonne Ils parlent au nom des leurs, soutenus par des votesQu’écrase un pouvoir, sous le bruit de ses bottes.Parce qu’ils sont si riches, et très civilisés Tout un pays abuse, de leur prospérité Ils se sentent en prison, dans la fausse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2018

Le mot et la parole

  Le mot et la parole. Pouvoir de la parole, tu es bien le premier, Qui cherche des réponses sera lors ton valet À tout homme qui doute tu viendras t’imposer Tu lui ouvres des routes qu’il n’avait soupçonnées. A ce pouvoir de dire, d’utiliser des mots De savoir leur puissance quand ils sont déclamés  Chargés de connaissances quand ils sont murmurés  Si plein de résonances quand ils sont psalmodiés. Le verbe est le maître, tous sont ses instruments Le verbe donne sens, hélas même s’il ment On peut se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2018

Miraculeux.

  Miraculeux. Il est un vrai miracle qui peut bien tout changer Une métamorphose qui peut tout arranger Au prix de peu d’efforts il éclaire très fort Il apporte souvent comme un sain réconfort  Quel est ce phénomène avec tant de pouvoirs Dans quelles circonstances est-ce qu’on peut le voir  Est-il à ma portée, est-ce que je peux l’avoir ? Enfin qu’on me le dise, j’aimerais le savoir. Il est à la surface, le signe bien visible De cet état de grâce qu’il rend alors lisible S’il est vraiment sincère... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Mille habits.

  Mille habits. Elle est manteau de pluie sur la terre féconde  Elle coule ou pas dans tous les coins du monde Tantôt elle est goutte, tantôt flot surpuissant L’eau est une déesse à l’esprit très changeant. Celle que l’on espère pour apporter la vie Celle que l’on redoute quand elle nous envahit On s’y baigne heureux sous un soleil d’été  On s’y noie pour certains lorsqu’ils y sont tombés. Elle est étendue calme sous les rayons de lune Elle est folle indomptable, quand la tempête hurle Si vive et si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2018

Parlons du temps

  Parlons du temps. Parler du temps qu’il fait, à défaut d’autre chose S’extasier poliment sur un tapis de roses Évoquer ces printemps qu’on connaissait hier S’étonner de ces jours que l’on dirait d’hiver. C’est succès à coup sûr que d’évoquer le temps Ça n’engage à rien, lors on le fait souvent Dans une poésie c’est pourtant surprenant Est-ce l’inspiration qui a foutu le camp ? Rien de ce que j’écris, vous empêche d’y croire Sauf si vous connaissez, ma manière de voir Combien je suis critique, de nos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Tels des hommes en cage

  Tels des hommes en cage Un pied en équilibre, le cul entre deux chaises Où oiseau sur la branche, surtout pas de malaise  Toujours un peu instable, la vie à cloche-pied  Sont rares les moments, où vraiment on s’assied. On court après son ombre, la tête remplie de nombres La vie ne se déchiffre, c’est vrai qu’à coup de chiffres Passer en un instant, du grand soleil à l’ombre On a si peu de temps, et alors on s’empiffre. Courir si on le peut, sur cette corde raide En piètre équilibriste, il nous fait un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]