26 novembre 2018

Gagner nos ailes

  Gagner nos ailes. On a beau le cacher toute sa vie on rampe Rêvant de s’élever à la lueur des lampes Tant on est écrasé sous le poids des devoirs Mais en gardant au cœur quelques onces d’espoir. Combien sont d’entre nous à vivre un peu leurs rêves  Sans subir chaque jour,  jusqu’au jour où on crève  Le mot de liberté est souvent sur nos lèvres  Mais de vraie liberté c’est pourtant qu’on nous sèvre. Parfois on se retrouve au bord de la falaise Songeant à y plonger pour chasser le malaise ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2018

Lorsque le rideau tombe.

  Lorsque le rideau tombe. Sous la lueur spectrale, des phalènes égarées  Sur ma terre natale hélas défigurée  Où à présent s’étalent de très puants marais Faits de ces eaux létales par les hommes excrétées, J’avance d’un pas lourd, hésitant, englué  S’attachent à mes semelles des choses inavouées  Sur la terre autrefois ouverte et fertile Où grouillent à présent mille choses hostiles. Rêve ou cauchemar vais-je me réveiller Pour voir là sous mes yeux choses moins inquiétantes  Comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Du bonheur en veux-tu ?

  Du bonheur en veux-tu ? Le bonheur qu’est-ce que c’est ?  Bien malin qui dira, ce que pour moi il est Le bonheur il est où ? Pour celui qui le cherche, il peut être partout. Chacun sait bien ce qui Lui apporte de paix, à travers ce qu’il vit Chacun a l’expérience  Du bien qu’il a vécu, et en a eu conscience. Le bonheur n’a de règle  Que celles qu’on se donne, sauf s’il y a maldonne Le bonheur est espiègle  Il surgit au hasard et cela nous étonne. Chacun en a le goût  De sel, ou de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

La goutte et l’océan.

  La goutte et l’océan. Sur le plan d’eau trop calme est tombée une pluie Comme un rideau de larmes lorsque la vie s’enfuit Ne laissant d’autres rides sur le fleuve du temps  Que cercles concentriques qui meurent lentement. Ne sommes nous des gouttes qui troublent un moment Par mille souvenirs et projets tout autant Le tapis impassible qui toujours lentement  Effacera ces traces dans ses sables mouvants. Quand nous naissons de rien puis retour au néant  Quand nous ne sommes rien que graines dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

Quand je serai.

  Quand je serai. Quand je serai devenu terre Par mille vers rendu poussières  Quand je serai un souvenir Tout perdu au milieu des rires Quand existera dans l’éther  Encore quelques uns de mes airs De mes poèmes, ou de mes vers L’important n’est pas ce qu’on perd Mais ce qui reste aux vivants De nos accents les plus charmants Ce qui subsiste dans les cœurs La petite part de bonheur Qu’on a laissé derrière soi Tissée comme des fils de soie En sentiments étrangement  Car l’émotion jamais ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Les roseaux sont à terre.

  Les roseaux sont à terre. Où est la liberté dans un monde de normes Nous sommes les jouets que l’on veut économes  Charges d’exécuter juste les protocoles C’est ce que l’on apprend maintenant à l’école. Esclaves consentants nous jouons tous un rôle Qu’on nous a assigné même s’il n’est pas drôle  Surtout ne point penser, seulement appliquer Il faut suivre la règle ce n’est pas compliqué. Point besoin de mérites, juste se conformer Mettre en œuvre dociles, on est bien informés  Les seuls à être... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Là où elle nous emmène....

Là où elle nous emmène Venez, je vous emmène où jamais on ne va L’occasion est trop belle, alors n’hésitez pas Faites moi donc confiance vous n’en reviendrez pas L’expérience est unique, d’autre il n’y en a pas. Est-ce par ces paroles que la garce nous prend Je sais ce n’est pas drôle, mais à elle on se rend Faut-il qu’elle en ait de solides arguments Pour que tous on y cèdent depuis l’aube des temps ? Vous venez de franchir une première étape  Beaucoup d’autres attendent, personne n’y échappe  Venez, passez... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Le bonheur est cadeau

Le bonheur est cadeau. Si un jour le bonheur me murmure à l’oreille De lui faire confiance et de m’abandonner Tant d’autres m’ont promis des monts et des merveilles Et combien j’ai payé que d’avoir écouté ! Qu’ils étaient chamarrés et avaient belle allure Dans tous leurs mots coulaient miel et confitures Avec de grands sourires, tout ils vous promettaient Quand j’avais las cédé, point ne les revoyais. Le bonheur est cadeau et il n’exige rien Il vous ouvre ses bras et ce sont ses seuls liens Son aspect est très simple,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

La voie fatale, la voix fatale.

La voie fatale, la voix fatale. Je l’entends chaque jour qui souffle en tempête  Je la vois tous les jours se réjouir de ses fêtes  Je la sens un peu plus présente dans les têtes  J’ai l’effroi qu’un beau jour elle fasse ma conquête, Quand à bout d’arguments, c’est elle qu’on oppose Quand à court de raisons, c’est elle qui s’impose Quand il y a tant de gens qui plaideront sa cause Quand ça parait plus simple que des tonnes de prose, Partout et chaque jour elle gagne du terrain Nourrie et par nos peurs,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2018

Des bruits de grelots.

  Des bruits de grelots. Quand les larmes s’amarrent au port des souvenirs Ma mémoire y tangue aux vagues des soupirs Les embruns des regrets s’échouent là sur ma page Et mon encre accroche quelques anciens outrages. Quand mes pleurs font rideau sur les moments plus clairs Mon esprit vagabonde sur les traces mouillées  Des chagrins bien enfouis pour mieux les oublier Et ma plume s’égare en propos doux amers. Quand les rires s’accrochent à la queue des ballons Pour aller explorer mes plus secrets... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]