29 avril 2018

Les fils multicolores.

  Les fils multicolores Je tisse des pensées de fils multicolores Dont je fais de longs châles, qui flottent dans le vent J'abandonne des cailloux de mes sens indolores Sur les routes qui sèment des parcours indolents Je jette mes soucis dans des eaux plus profondes Que les fosses abyssales des mémoires fécondes Je livre des charrettes d'émotions ligotées  Aux oreilles distraites, de foules fagotées. Je rêve sur des écailles de crocodiles jaunes Je navigue en fréquences de vibrations sauvages Je n'ai pas à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2018

Nos univers palpables.

  Nos univers palpables. Qui n’a déjà chanté, le bleu de l’océan Et l’envie que l’on a de se noyer dedans Qui n’aura célébré, la profondeur des cieux Et l’attrait qu’elle exerce sur nos esprits curieux ? Des images toujours, encore des images Pour nous faire rêver à bien d’autres messages Images pour séduire ou images effrayantes Qui nous laissent entrevoir des choses passionnantes. C’est d’abord dans nos têtes qu’elles vont faire écho  Ce n’est pas tant nos yeux, qu’elles vont impressionner  C’est par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Fulgurance

Fulgurance Vois l'éclair qui déchire un ciel gris et chargé  Comme un cri de rage qui vient là protester C'est une fulgurance comme inachevée Ou une délivrance pour quelque esprit blessé. Éclair tu es fugace à peine tu es né  Que le temps si vorace t'a déjà oublié  Éclair tu es si vif qu'on ne peut te fixer Il faut être naïf pour t'espérer durer. Éclair tu as des frères et parfois par milliers  Qui frapperont la terre au point de la brûler  De vieilles souches fières peuvent en témoigner ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Quelques mots

  Quelques mots Les mots sont des cailloux qui dans le lit du fleuve Brillent de mille éclats, se perdent dans la vase Les mots sont des galets que roulent sur la grève  Les vagues de l'esprit ou l'écume des phrases. Les mots ils s'associent au hasard des écrits Les mots ils se combinent en séquences choisies Les mots sont comme dès qu'on jette sur la page Et qui parfois renvoient quelques belles images. Les mots ce sont des balles ou de belles cavales Qui volent dans les airs, qui quelquefois s'emballent ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

La mesure des mots

La mesure des mots Si je vous prend au mot, ce n’est rien de le dire Encore me faut-il étayer mon propos Il y a mot et mot et par là je veux dire Qu’il n’ont même mesure, quel est le poids des mots ? D’abord ceux qu’on prononce, sans même y penser Juste pour échanger, sur les choses banales Ceux dont on a besoin, qui sont indispensables Mais qui ne pèsent rien, tant on les a usés. D’autres sont bien plus rares, et peu utilisés  On est est très avares, ils sont trop compliqués  Seuls quelques esthètes, font... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Iroquois.

  Iroquois. Depuis que je me livre, sans trop savoir pourquoi Pratique insolite, d’écrire n’importe quoi J’entend au fond de moi, rire un je ne sais quoi Me dire pauvre ami, tu devrais rester coi. La vie est ainsi faite il n’y a pas de quoi Tirer dessus ces flèches qui sont dans ton carquois  La vie c’est pas la fête, elle se moque de toi N’allume pas tes mèches, demeure sous ton toit. Le parcours que tu suis, est comme un fil de soie Tu proviens du cocon, il n’y a pas que toi Pour demeurer prospère,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2018

Pourquoi écrire encore ?

  Pourquoi écrire encore ? Pourquoi écrire encore quand tout a été dit Que les amours soient mortes ou les héros maudits Qu’au delà des étoiles, il est un paradis Que la terre est belle, mais pleines d’interdits. Pourquoi ajouterai-je encore quelques mots L’homme est trop rebelle, et il aime ses maux Quelle curieuse espèce, spirituel marmot Mais capable du pire, quand il est en troupeau. Que me sert de chanter de jolies ritournelles Quand nous croyons encore, à la vie éternelle  Quand nous ne voyons pas le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Dans l’ocean Des mots

Dans l’océan des mots. Ma poésie se noie, dans l’océan des mots De ceux qui sont écrits, chaque jour à nouveau Dans ce fleuve énorme, qui charrie nos propos Elle n’est qu’une goutte, au milieu de ce flot. Graine de pissenlit, balloté par les vents Où donc germera-t-elle, dans quel cœur, en quel temps ? La bribe fragile de ma plume hésitante  Où se posera-t-elle, au bout de quelle attente ? Je lance chaque jour, quelques nouveaux messages Je ne sais bien à qui, cela est-il bien sage ? Ce sont comme des cris,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2018

Quand j’en perds mes mots.

Quand j’en perds mes mots. Souvent je perds mes mots, que j’avais sur la langue Je ne les sais plus trop, et j’en deviens exsangue  Comme si tout soudain, ils étaient dans la gangue  D’une épaisse bouillie, dans laquelle je tangue. Je les cherche pourtant, car je sais qu’ils sont là  Et moi dans cette quête, je ne suis jamais las Peut-être qu’ils se cachent de peur que leur usage N’encourage par trop quelques hommes peu sages. Car les mots c’est curieux, peuvent être des armes Être dits par des voix, qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Une nouvelle langue

  Une nouvelle langue. Écrire sans tomber dans la facilité  D’expressions toutes faites, d’images trop usées  Trouver l’association qui frappera l’esprit En mariant quelques mots, dont vous serez surpris. Siroter un café au jus d’hellébore Bercé dans un filet maillé de fines cordes Par le son assourdi des machines du bord Et susurrer des ordres, s’ils ne sont pas d’accord. Où se carapater vers des pays sans lois Pour y tester des choses, qu’ailleurs exclut le droit Pour aller y goûter, le sel de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]