20 juin 2018

D’autres voyages et d’autres pages.

  D’autres voyages et d’autres pages. Y aurait-il danger à faire une pause Le poète au repos risque-t-il l’ankylose ? Je n’aurai de réponse pour calmer l’inquiétude  Qu’en me mettant moi même à nouveau à l’étude. Tout comme le sportif qui s’est mis au repos Il faudra m’échauffer sans forcer mon propos Faire tout doucement comme on fait ses gammes Inscrire quelques vers seulement au programme. Je reprends aujourd’hui seulement l’aventure Je vais me hasarder à roder l’écriture  Pardonnez-moi alors si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

Les meilleurs et les pires

  Les meilleurs et les pires. Ah, ces mots qui s’accrochent comme des hameçons,  À tout ce qui en nous subsiste tout au fond,  À ces peurs innommables qui nous ont fait trembler,  Aux choses inavouables, à tout ce qu’on a fait, Ils entrent en résonance pour mieux les réveiller, Plus nos actes coupables ne peuvent sommeiller, Ils vont chercher en nous ce qu’on y a enfoui, Ils sont parfois ces choses devant lesquelles on fuit. Ils nous font oublier le meilleur de nous-mêmes, Qu'hier on susurrait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Toutes les pistes

Toutes pistes. Voyez ceux qui écrivent fascinés par l’horreur Qui sont même excellents pour dire la noirceur C’est vrai qu’elle nous attire, qu’on aime avoir peur Est-ce pour conjurer de nos vies le malheur ? D’autres plus se complaisent dans la légèreté  Le romantisme doux, l’amour échevelé  On aime avec eux de tout cela rêver  Car cela nous arrive d’aimer aussi pleurer. J’en connais dont l’humour inspire tous leurs textes A cela toute chose est pour eux un prétexte  On aime la gaieté qui par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Écoutilles.

Écoutilles. Qui sait ce qui parfois à ce point nous inspire Des poèmes bien sages ou bien de francs délires  Je ne saurai d’avance quant à moi vous le dire Tant que sur cette page je n’ai pas pu l’écrire. J’en connais qu’une image arrive à ouvrir Cette porte qui mène à leur envie d’écrire  Pour ma part c’est dans l’air que je fais ma moisson Des idées qui me viennent comme des papillons. J’ouvre grand mes oreilles comme autant d’écoutilles, Où je vais capturer tout ce qui y frétille  Qui va lécher ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Lucioles.

  Lucioles Les vers sont des lucioles qui éclairent la nuit Quelles drôles de bestioles qui apprécient l’ennui Un jour comme elles brillent, viennent à toi sans bruit L’autre elles s’éparpillent ou demeurent sans vie. Je reste sans bouger dans un profond silence C’est pour mieux la guetter leur belle renaissance Je sens venir à moi comme en reconnaissance Les vers un peu timides qui reprennent confiance. Les vers sont comme nous parfois sont bien lunés  Vous les verrez alors la page enluminer Las lorsqu’ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Écrire.

  Écrire. Bien sûr qu’on y raconte mille et une histoires Qu’on y donne à voir des pays et des gens Bien sûr que c’est parfois pour décrocher la gloire Pour chercher les honneurs ou gagner de l’argent Mais tous les écrivains, ceux qui sont en estime C’est d’abord l’émotion qui remue leur intime Qu’ils cherchent à exprimer, c’est parfois par les rimes S’ils cherchaient à le taire, ce serait presque un crime. S’ils écrivent d’ailleurs c’est qu’ils ont ce besoin D’extirper du fond d’eux ces souvenirs lointains Ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2018

Des choses tristes.

  Des choses tristes Qui donc va aujourd’hui lire des choses tristes Le monde l’est assez, on attend des artistes Qu’ils célèbrent d’abord la douce joie de vivre Qu’ils nous laissent rêver, comme des hommes libres. Qui ne va pas chercher des raisons d’oublier Serait-ce un instant ses soucis et ses peines  Pour se laisser porter par des musiques gaies Des histoires amusantes, où les fêtes de Mai ? Que ne donnerai-je pour avoir ce talent De broder à l’envie des textes pleins d’humour Pour savoir faire rire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2018

Tant de textes...et pourquoi ?

  Tant de textes...et pour quoi ? Des centaines d’années à écrire sur tout A dire la beauté qui est tout autour de nous A chanter que l’amour est au dessus de tout A dire que la haine est un poison de fou, Des myriades de textes, dont beaucoup sont sublimes De poignants témoignages, sur le fond de l’abîme Des preuves à foison, que l’amour a raison Et partout dans l’histoire, du sang à gros bouillons. Mais que peuvent les mots, quand le désir s’invite Qu’importe les récits, devant l’envie subite Les discours de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2018

La plume et la matrice

  La plume et la matrice Les textes sont enfants qui cherchent une matrice On croit bien qu’on les fait, mais je crois bien qu’on triche Ils ont désir de vivre leur ligne directrice Je pense que c’est eux, en fait, qui nous choisissent. Ils surgissent de nous comme des flèches vives Dans ce besoin qu’ils ont, que leur essence vive La matrice ou la plume seront ces passeports Par lesquels ils s’incarnent toutes voiles dehors. Ensuite ils nous échappent, notre rôle est échu  Dès lors qu’ils ont grandi et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2018

Au cœur de mes écrits

Au cœur de mes écrits. Je n’ai rien d’autre à dire que ce que j’ai écrit  Je ne puis me dédire de ce que sont mes cris Je veux rester cacher, qu’on ne voit que mes textes C’est là ma volonté, et ce n’est un prétexte. L’homme n’a d’intérêt, tant sa vie est banale Même sa destinée, vous paraîtrait bancale Peut être qu’il en est, autant de mes écrits  J’espère cependant que je serai compris. Ma plume est la baguette, qui m’ouvre bien des portes Par elle je voyage, c’est fou ce qu’elle m’apporte J’ai cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]