14 juillet 2019

Écho

  En écho à Elisabeth Réau et à son poème...   L'ORTIE A quoi me sert-il donc d'écrire ces poèmes, Etats d'âme d'un jour, sentiment d'un instant, Alors qu'en d'autres temps je serai toujours blême, Dévorée par les vers, le corps sanguinolent ? Que voudrais-je aujourd'hui de la vie qui me reste Si ce n'est perdurer et me sentir vivante, Eloigner pour toujours les affres de la peste, Me gaver de paroles aux couleurs émouvantes ? Je m'accroche à la vie, je compose des rimes, Je veux m'enraciner dans le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Ouvert.

  Ouvert. Je suis de ces rêveurs, emportés dans leurs songes Qui voudraient voir le monde, libre de ces mensonges Quand chacun travestit trop sa réalité  Et s’empêcher de voir ce qu’il peut apporter. Je suis si amoureux, de la vie, des vivants Et si admiratif, lorsque je suis devant Un spectacle nature, tant il est émouvant  Point besoin pour cela, d’être un grand savant. Quand tout est vibration, faut être à l’unisson Des couleurs qui rayonnent et des vents qui frissonnent  Des éclairs qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Tout ce qu’elle nous dit

Tout ce qu’elle nous dit. Il y a tout ce qu’on dit et ce qu’on ne dit pas Ce qui est de bon ton et ce qui ne l’est pas. Même en poésie cela ne se fait pas De dire ces choses qui ne se disent pas. Aux yeux de ceux qui pensent qu’elle n’est qu’une forme  Qui se veut agréable et respecte des normes Elle ne doit pas sortir de ces sentiers battus Et rester convenable pour être entendue. Elle s’affranchit de tout et veut traiter de tout Elle s’en va explorer au delà des limites En se moquant d’abord de tous ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Sillon.

Sillon Je creuse chaque jour un sillon immobile Dans le terreau fragile de ma propre conscience Espérant mettre à jour quelque couche fertile Pour qu’y germe qui sait un sens à l’existence. Que de champs labourés qui demeurent stériles  Mais puis abandonner cette quête impossible ? Mes efforts à mes yeux m’apparaissent futiles Je les poursuis pourtant, fussent-ils malhabiles. Ce n’est pas d’une plume décidée ou rêveuse Que je griffe la page pour extraire son jus C’est du bout de mes doigts de façon audacieuse ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Le sens et les sens

Le sens et les sens. Créer de la beauté par le pouvoir des mots Juste en suggérant des images de rêve  À travers l’émotion qui alors nous soulève  Lorsque dans notre cœur ces choses ont éclos. Les mots sont tout à tour des pinceaux fort habiles Qu’importe le détail qui naît dans nos cerveaux Où va naître pour chacun un unique tableau Composé chez chacun de pensées volatiles. Les mots sont des burins ou de très fins ciseaux Qui sculptent la matière autant par leurs propos Que par ces souvenirs comme n’en a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Choisir ses mots

Choisir ses mots. Faut-il entrer en transes pour écrire ainsi Pour voir les mots qui dansent et vous disent merci Faut-il fermer les yeux ou plus grand les ouvrir Pour que le vers vienne sur la page s’offrir ? Qui connait la recette ne la donnera pas Jamais sûr qu’elle convienne à un autre que soi  Qui comprend le mystère ne le révélera  De peur surtout de perdre la clef que lui aura. Plus je lis de poètes, moins je crois qu’il y a Quelque chemin unique que l’autre empruntera Chacun à ce qu’il semble, y suis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Elle n’a qu’une loi

  Elle n’a qu’une loi. Elle est souvent chantée, comparée aux plus belles Ses élans inspirés la dote parfois d’ailes Elle sait s’affranchir sans peine de ses règles  Et se montrer rebelle comme le vol de l’aigle Vouloir la définir c’est vouloir la saisir Pour mieux l’emprisonner en croyant la tenir La meilleure façon c’est de la ressentir Comme odeur de jasmin, à l’acmé du plaisir. Elle n’a qu’une loi, c’est de toucher au cœur De parler à l’esprit, son arme est l’émotion  Hors de toute contrainte, hors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Brouets.

Brouets. Tant de choix sont possibles tout au bout de la plume  Soit sortir d’un réel qui pèse comme enclume En exaltant les choses, pour les rendre sublimes Pour s’envoler plus haut, échapper aux abymes, Soit s’emparer de lui et le voir comme il est Étonnant de beauté mais aussi combien laid Pour accepter de vivre, il faut s’y colleter  Arriver à comprendre, pour ainsi mieux l’aimer. Les poètes naviguent entre ces deux approches Beaucoup dans l’éthéré, vident ainsi leurs poches Créant des univers... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Sarabande.

  Sarabande. Aux premières lueurs d’une aube un peu blafarde Les reliefs sont masqués de brumes qui s’attardent  Le soleil n’a encore bien percé tous ces voiles Mais le ciel est trop clair, pour y voir les étoiles. Le sommeil m’a quitté, quand il est bien trop tôt  J’en ressens bien pourtant, dans mon corps, des lambeaux Le moulin de l’esprit s’est remis à tourner Malgré toute la chair qui voudrait reposer. Je me vois accomplir des gestes machinaux Comme ouvrir les volets, rallumer le fourneau Préparer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Dans ses bagages.

Dans ses bagages. Combien sommes nous donc à écrire ainsi À noircir tant de pages, à dire me voici À exposer nos rêves, nos amours, nos colères  À dire en poésie, à distiller nos vers ? Combien pouvons nous lire de ces cris, de ces songes Combien en aimons-nous, sans dire de mensonges ? Nous avons tant à faire et bien trop peu de temps Pour les lire assez, sans nous taire pour autant. Nous sommes ballotés entre désirs contraires Lire jusqu’à plus soif ces kyrielles de vers Ou bien plonger en nous pour aussi en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]