11 août 2019

Pierre philosophale.

    Pierre philosophale. Bien sûr que le corps, que les traits Renforcent son attrait Bien sûr que les paroles qui sortent de sa bouche Nous attirent et nous touchent. Mais il y a plus que ça, il y a autre chose Pour que de s’élancer, on désire et on ose. Bien sûr la voix nous charme Le parfum nous envoûte  Bien sûr que l’on désarme  Là dessus aucun doute Mais il y a plus que ça, il y a autre chose Pour que de s’élancer, on désire et on ose. Bien sûr que son allure Nous pousse à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2019

Remuements.

Remuements. Combien de remuements, au cœur de notre intime Combien de ces tourments, que la chair nous intime ? J’en connais qui se sentent alors un peu infirmes  Qui ne comprennent pas tout ce à quoi ça rime. Ils ne croient qu’à l’esprit et aux choses célestes  Ils renient cette chair dont nous sommes vivants Ce corps bien trop pesant et bien trop exigeant Ils fuient ces contingences, tout autant que la peste. Ils renient tout en eux de ce qui est animal  Comme si tout cela n’incarnait que le mal  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Portée aux nues

Portée aux nues. Je t’ai portée aux nues  Mais étais tu un ange ? Sans toi j’étais perdu Mais ça ne te dérange. Grave déconvenue Et quel affreux mélange  Tu n’étais l’ingénue  C’est la vie qui se venge. Pourtant je t’ai connue Tu étais dans les langes Sur cette avenue Mais qu’est-ce que ça change ? Puis je t’ai reconnue  Tu étais dans la fange Vers moi tu es venue Et moi j’étais aux anges. Promesses non tenue Car toi ça te démange  D’aller vers l’inconnu D’aller vers ce qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Ce que j’ai choisi

Ce que j’ai choisi. J’ai caressé de l’onde, le frisson sur la peau Ce que j’ai vu du monde, ce n’était toujours beau J’ai embrassé la fièvre qui monte en crescendo  Je suis plus qu’à mon tour, aussi tombé de haut. J’ai respiré l’aurore, comme on boit de l’eau J’ai entendu la mort qui venait au galop J’ai espéré la joie de grimper en duo J’ai bien dégringolé du Kilimandjaro. J’ai rêvé de lumière, à travers les paupières  J’ai redit les prières, qu’on fait en temps de guerre J’ai appelé l’amour comme on crie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

A cette différence

À cette différence  Je puiserai les mots à tire larigot  Comme on dilapide un trop joli magot  À cette différence qu’il est inépuisable Le sac où vais chercher cette pêche incroyable. Je lâcherai mes mots comme on lâche des chiens Pour qu’ils aillent courir après les gens de bien A cette différence que leurs seules morsures  Ne donnent pas la rage, ce n’est dans leur nature. Je libère mes mots comme on fait des oiseaux Qu’ils sortent de leur cage où ils faisaient repos À cette différence s’ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Au milieu des roseaux

Au milieu des roseaux. Souvent me prend l’envie de me couper du monde Ou plus exactement d’ignorer l’extérieur  Tout ce qui ne se trouve à dix lieux à la ronde  Où j’évite le pire et garde le meilleur. Cesser de naviguer et recevoir ces ondes Ces oiseaux de malheur à la triste faconde Porteurs de ces nouvelles à me faire frémir  D’images et de scènes où tout est à mourir. Juste ouvrir ma fenêtre pour respirer l’air pur N’avoir que des regards sur la belle nature Sans penser à demain, à ces mauvais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2019

Comme une urgence.

Comme une urgence. Oui J’écrirai toujours car les mots le réclament  Sans souci de savoir si d’autres gens m’acclament J’habillerai des pages de la fine résille  Que fait la poésie lorsqu’elle y grésille. Je ne puis me lasser de ces vers qui s’enchaînent Me libérant, qui sait, d’invisibles chaînes Où prennent leur envol quelques idées baroques Ou d’étranges décors que la plume y croque, Puis je me relirai comme l’écrit d’un autre  Jusqu’à ce que parfois je m’y plaise et m’y vautre Ou que je me demande... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Comme un long cauchemar...

Comme un long cauchemar. Il est venu le temps des grands renoncements Désormais il faudra que l’on vive autrement  Finis les grands voyages à l’autre bout du monde Partir vérifier si la terre est bien ronde. Autour du vieux clocher ou du champ de patates  Retrouver ses amis, ses parents, c’est l’éclate  On refera ces bals de nos samedis soirs Et on fera du feu pour dissiper le noir. Au rancard les bagnoles, plus d’essence à la pompe On ressort les carrioles, les chevaux et nos pompes C’est pas sûr... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Prière

Prière. Que la sève de l’arbre nourrisse bien la feuille Que la feuille au soleil fournisse l’énergie Que le plancton explose en croissance infinie Que le fruit soit gorgé, jusqu’à ce qu’on le cueille  Que la vie se repaisse de tous ces phénomènes  Que le lion affamé égorge la gazelle Que l’orque continue sa chasse à la baleine Que l’hirondelle gobe la mouche à tire d’ailes  Que la vie survive à la terre inquiétante  Que crachent les volcans leurs laves fumantes Que bouillent les océans de tempêtes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Moments partagés.

Moments partagés. Je ne t’ai jamais dit, ces mots que tu attends Non que je n’en sois sûr, mais c’est trop évident.  J’ai peur qu’à te les dire, il n’y ait plus rien après  Que tu te lasses alors, plus rien à espérer. Se tenir en haleine, tout au bord du plaisir Laisser monter en soi, la vague du désir.  Ce sont là des moments, à nuls autres pareils Quand on se tient si près, des rayons du soleil. Je ne t’ai pas donné, cet enfant que tu veux Je crains trop ce moment, où nous ne serons deux. J’ai peur de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]