10 juin 2019

le temps de l´action

  Le temps de l’action Et celui de la réflexion. Quel temps est plus heureux que celui de l’action Où se meurent les doutes autant que les questions ? Tout tendu que l’on est, à vouloir très bien faire Le monde se réduit, à cette chose à faire. L’esprit est libéré, de tout ce qui l’encombre, Car au cœur de l’action, ne planent plus les ombres, Un avant, un après, il sont là les moments  Où plus s’interroger, mais pas à cet instant. Dans nos balbutiements, ceux de notre jeunesse Apprendre et comprendre, de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

La toile

La toile. On dit la route courte que le temps d’une vie Pourtant combien d’étapes depuis qu’on est parti Chaque âge est l’occasion de fortes découvertes  Souvent sur nos parcours, elles nous seront offertes. Telle une araignée on reconstruit sa toile À chaque arrivée, chaque nouveau départ  Celle que l’on déchire pour suivre son étoile  Celle que l’on retisse sur les fils du hasard. Patiemment on recrée les liens indispensables On construit les repères qui rendront confortables  Ce n’est pas une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Porte close

Porte close. Au mendiant d’autrefois, la porte restait close La maison du bourgeois avait face morose Pas d’autre espérance pour le pauvre perdu  Qu’une longue errance, par chemins et par rue. Au migrant aujourd’hui, on construit bien des murs Les bourgeois du présent, restent tout aussi durs Des murs qui ne sont là, que pour fermer la porte A des milliers d’humains qui s’enfuient en cohortes. Toujours ces vieilles peurs des peuples d’occident Qui au fil de l’histoire, ont conquis bien des terres Qui trouvaient... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Les vies invisibles

  Les vies invisibles. Pourquoi nous accrocher aux rumeurs du passé  Pourquoi tant de regrets de ce qu’on a été  Comment se libérer de ces pensées moroses Vivre sans oublier le parfum qu’ont les roses. Dans tous ces temps anciens il est toujours loisible  D’aller s’y promener, de s’y croire invincible Quand ce qu’on en retient est plutôt le meilleur  Les pires souvenirs, on les préfère ailleurs. Pour les temps à venir, on éprouve des craintes C’est l’imagination qui va pousser sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Des choses simples

  Des choses simples. Dire des choses simples Dire des choses vraies Cela n’est pas si simple  C’est même compliqué.  Tant de choses nous gênent  Qu’on apprend à cacher Pour n’apparaître faibles On peut bien tout gâcher. Dire simplement je t’aime Mais longtemps hésiter  De peur c’est le problème Que d’être rejeté.  Qui dit sa vérité  Peut être accusé  Qui dit les choses en face Pourrait perdre sa place. Ce sont les faux-semblants Que tant de gens préfèrent  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Nuit

Nuit. Le papillon de nuit a déployé ses ailes Attiré par l’odeur et la faible lumière  Il volète à plaisir dans l’abri des sous-bois Mais la chauve-souris entend son vol de soie. La nuit est le théâtre de mille et une vies La nature à ces heures encore grouille et vit Tandis que nous dormons de nos fatigues diurnes Beaucoup d’autres animaux ont des ébats nocturnes. La lumière lunaire se mire dans des yeux Qui brillent tout soudain dans le noir ténébreux La chouette hulule, le renard aux aguets Le mulot lui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Une voix qui nous manque déjà...

Une voix qui nous manque déjà. Tant de voix qu’on entend dans un bruit permanent Bien trop pour ne rien dire, en dehors des slogans Des pensées toutes prêtes, ou des idées simplistes Tant de voix de tous ceux qui font leur tour de piste. Tant de mots qui caressent mais dans le sens du poil Ou des mots qui empêchent le réel de le voir Des paroles qui ne soufflent les bons vents dans leurs voiles Des discours qui hélas n’ouvrent que peu d’espoir. Tant de flagornerie et de démagogie  Des hérauts du rejet,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Tous ceux qui sont partis.

  Tous ceux qui sont partis. Tous ceux qui sont partis dans la fleur de leur âge  Cet âge où l’on croit aux plus glorieux messages Où il est si facile de se persuader Que le mal est ailleurs, et qu’on doit le traquer. Tous ceux qui sont partis et la fleur au fusil Ces jeunes qui croyaient être en ce temps utiles Pour aller s’effondrer et mourir sur des plages Que surmontent à présent de jolis paysages. Tous ceux qui sont partis, droits vers leur sacrifice Célébrés aujourd’hui à grands coups d’artifices, ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Une envie.

Une envie. Une envie de rire, m’a saisi tout soudain Dans ce plaisir de vivre, que je tiens dans mes mains Une envie de vivre m’envahit chaque fois  Que je vois ton sourire, qui se tourne vers moi. Une envie de pleurer, est montée à ma gorge Dans cette peine à vivre, que certains jours nous forgent  Une envie de mourir s’est emparée de moi Quand je t’ai vue partir, et t’éloigner de moi. Une envie de rire m’a surpris quand j’ai su Combien sont dérisoires la plupart de nos buts Une envie de pleurer est née... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Plénitude

Plénitude. Les délices du jour viennent de s’estomper Dans la lumière chaude d’une soirée d’été  Les gestes sont plus lents et le corps s’engourdit  Après l’agitation, toute chair s’assoupit. Vient le temps du repos, tous les sens en éveil  Au coucher du soleil combien on s’émerveille  On boira lentement une boisson sucrée  Tout en se murmurant quelque bien doux secret. Laisser glisser le temps comme l’eau sur les plumes En retenant du jour les dernières écumes  Contempler simplement la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]