Aléas.
Nous sommes dans la vie devant des aléas 
Très peu ceux d’entre nous qui crient alléluia 
On n’aime être surpris surtout quand ça va pas 
On préférerait tous bien sûr qu’il n’y en ait pas.
L’avenir est ouvert, sur quoi on n’a de prise 
Quand tout se passe bien, quelle jolie surprise !
Mais lorsque que las survient la chose qui défrise 
La confiance en lui, c’est souvent qu’elle se brise.
Tant il y a de choses que l’on ne comprend pas
On en connaît les causes, mais on ne veut les voir
L’effort que ça suppose, souvent on n’en veut pas 
Les forts eux en disposent, c’est bien là leur pouvoir.
Ceux qui savent nager restent à la surface
Ceux qui y sont plongés, s’y font parfois leur place
Peut-on même songer que c’est de guerre lasse
Pour n’être pas rongés par tout le dégueulasse.
Nous sommes dans la vie comme on est dans l’eau
Beaucoup rêvent de sec d’être plutôt là -haut
D’autres vont explorer jusque dans les abysses
Recherchant on le sait de bien sombres délices.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com