Venir au monde.
On vient un jour au monde plus qu’il ne vient à nous
On croit quelques secondes qu’il sera fait pour nous
Puis vite on déchante devant les premiers coups
Beaucoup voudraient alors prendre jambes à leur cou.
Bon gré malgré ensuite, il faut s’habituer
Certains disent autrement, qu’il faut s’y adapter
D’autres y prennent goût, à force de lutter
Quand d’autres ont plus de chance, ils en ont hérité.
Le regard que chacun portera sur sa vie
Dépend lors avant tout du hasard qui le suit
La corbeille est garnie, alors on la bénit
Quand le panier est vide, souvent on la maudit.
On vient un jour au monde, sans l’avoir trop voulu
Fruits du désir des autres, que ou non ça leur plut 
Le goût de l’aventure n’est pas donné à tous
Tous n’ont dans leur nature de se battre après tout.
La vie est un cadeau que le hasard nous fait
Même si ce cadeau peut être empoisonné 
Avons nous d’autre choix que nous en satisfaire 
Même quand pour certains la vie est un enfer ?
On vient un jour au monde en étant désarmé 
Les armes on les gagne, ou elles nous sont données 
A cette loterie on connaît des gagnants
Mais sont ils plus nombreux ou pas que les perdants ?
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com