Nouvel homme 
Le premier nouvel homme s’est levé m’a-t-on dit
Il est né par hasard ce dernier vendredi
Il avait dans les mains un bouquet de sourires 
Et portait dans son cœur tous les temps à venir.
Il a pour ses semblables un amour sans réserve 
Et pour mieux les aider, il agit de conserve
Il n’a pas la notion de violence ou de haine 
Il sait que la nature est seule souveraine.
Il a lu dans les livres les erreurs du passé 
Il a fait table rase de la cupidité 
Il est né de ce rêve que ses parents ont fait
D’offrir enfin au monde un être qui s’y plait.
Qu’il s’emploie à construire, aimer et préserver
Plutôt que de souiller, piller et polluer
Qui mette le vivant au cœur de son projet
Pour qui la mort n’est pas une chose à souhaiter.
Le premier nouvel homme s’est levé m’a-t-on dit
Mais j’ai peine à y croire tant nous sommes maudits
Tant nous n’avons de cesse de céder à nos peurs
Tant nous ne savons pas corriger nos erreurs.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com