Les murs invisibles.
Tous ces murs invisibles érigés entre nous
Ces barrières qu’on ne voit mais qui sont tout autour
Ces obstacles inconscients qui font que l’on ne noue
Ces liens, ces attaches que veut pourtant l’amour.
Tout au cœur de nos bulles, tout au creux des cocons
Que sans trop le vouloir, tous nous nous construisons
Prisonniers de ces corps qui envoient des messages
Qui savent ou bien ne savent nous ouvrir des passages.
Qu’il faut de hautes échelles pour les franchir ces murs
Qu’il faut de passerelles pour oser l’aventure 
Est-ce avec des mots, si chargés d’ambigu 
Ou bien par les bons gestes que l’on sera vaincu ?
Quand nous sommes chacun comme des citadelles
Quand nous la défendons, instinctifs, de plus belle
A nous abandonner, on est un peu rebelle
Comme à nous découvrir, on croit que l’on est faible.
A toute main tendue, on se méfie un peu
L’autre est-il sincère, ou est-il malicieux ?
Dois-je prendre le risque de baisser pont-levis 
Ou opposer refus à ce signe qui lie ?
Tous ces murs invisibles érigés entre nous
Ces barrières qu’on ne voit mais qui sont tout autour
Ces obstacles inconscients qui font que l’on ne noue
Ces liens indispensables que peut tisser  l’amour.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com