Le chasseur de trésors.
C’est sur les bords du lac Léman qu’il va chercher la SAUSSURITE
Il fait tout ça pour les amants que cette pierre au vrai excite
Sachez que cette pierre en fait n’a pas de SEXE
Que vous soyez homme ou femme vous la porterez à l’index.
Comme il fait chaud il prend un BAIN les doigts de pied en ÉVENTAIL
Pour une fois il sourit,  il a une sacrée BANANE
C’est pour lui une JOUISSANCE quand les cailloux pour ça il taille
Jamais il ne reconnaîtra aussi que comme ça sa vie il gagne.
Observez son MANÈGE , vêtu d’une grande BLOUSE grise
Les ORTEILS cramponnés car sur les rochers on glisse
C’est gras comme du BEURRE quand le temps est de pluie
C’est au milieu des FLEURS qu’il cherche aujourd’hui.
Les fleurs sont en BOUTONS, on ne voit leurs PÉTALES 
Le début du printemps est encore en escale
On entend des MUSIQUES d’oiseaux dans la forêt 
Car le SOLEIL est haut, et chaud comme un BAISER.
A force de chercher la PETITE bête, il a mal à la tête 
Une bonne ASPIRINE, la DROGUE le met en fête 
Même s’il n’est qu’un PION, Il lui faut trouver assez de pierres
Pour contenter tous ceux qui après lui espèrent.
Qu’ils soient hommes ou femmes, ils sont à PARITÉ 
Si cette pierre convient à la FÉMINITÉ , elle n’enlève rien à leur virilité 
Il n’y a que les ANDOUILLES qui ne comprennent pas
La SAUSSURITE alors ils ne méritent pas.