Si je ne peux...
Si je ne puis le dire qui le dira pour moi
Le puits est si profond où gisent mes émois 
S’ils ne voient la lumière qui la verra pour eux
Quand aucune prière ne remplace nos yeux ?
Oh combien de bâillons étouffent tant de bouches
Et combien de crayons sont, qu’aucun doigt ne touche
Tant de mots contenus qui restent sur la touche
Tant de rage vaincue par des peurs trop farouches.
Si je ne puis écrire qui écrira pour moi
Qui aura tout vécu comme je l’ai fait moi
Si je reste muet, si ma page se tait
Jamais ne pourra naître alors ma vérité.
Oh combien de prudence arrête ceux qui doutent
Et combien de pudeur leur ferme tant de routes
Tant de mots contenus qui demeurent enfouis
Tant d’envie retenue, si tout élan ils fuient.
Si je ne puis chanter, qui chantera pour moi
La mélodie qui joue et danse au fond de moi ?
Si plus je ne fredonne, si je demeure coi
Jamais, jamais personne n’entendra plus ma joie.
Oh que de vaines craintes empêchent alors la voix
Et combien de fierté lui ferme alors la voie
Tant de belles chansons qui ne verront le jour
Portées par l’émotion que partage l’amour !
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com