Deux faces.
Toute chose a deux faces, tout être a deux visages,
Chacun a ses démons même chez les plus sages
S’il vous faut un exemple je choisis le nuage
Dont la couleur nous dit un peu ce qu’il présage.
On dit lorsque l’on rêve qu’on est dans les nuages
Que l’on veut cotonneux et blancs car c’est l’usage,
Mais s’ils sont noirs et lourds ils annoncent l’orage
Sur des vies où ils font de bien affreux ravages.
La vie ressemble un peu à un nommé Janus
Elle a bien des visages et c’est un vrai rébus 
On monte, on descend sur ses montagnes russes
C’est là notre destin et ce qui que l’on fusse.
On pense très souvent au revers des médailles 
Dont la face cachée ne nous dit rien qui vaille
Lorsque l’on a connu de trop nombreux revers
On souhaite ne subir trop de nouveaux hivers.
Entre ombres et lumières, bien trop de zones grises
Entre le bien, le mal, qu’est-ce donc qui nous grise ? 
Entre joies et malheurs, tant de choses défrisent 
Entre le oui, le non, dis combien de méprises ?
Toute chose a deux faces, tout être deux visages
Mais combien de profils dont il fera usage ?
La réalité devient insaisissable 
Dans un monde soumis à tant de choses instables.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com