Des chemins salutaires.
Beaucoup de l’univers n’ont grand chose à faire
Dès lors qu’ils vivent las un enfer sur la terre
Qui donc pourrait rêver d’aller vers les étoiles 
Quand il est affamé, gelant jusqu’à la moelle ?
Combien ont des idées sur ce que veut le peuple
Tranquilles, installés au milieu de beaux meubles
Combien savent très bien ce qu’il y a à faire
Gardant leurs privilèges, ils ont les pieds sur terre.
Qu’auraient-ils à se dire tant de choses sans doute
Mais ils ne suivent pas hélas les mêmes routes
Tandis que les premiers veulent casser la croûte 
Perdre leurs avantages, les seconds trop redoutent.
Pourquoi subissons nous cette vision du monde
Les riches et les pauvres menant chacun leur ronde ?
Pourquoi acceptons cette vision binaire
Qui veut que forts et faibles s’affrontent sur la terre ?
Partager les questions, partager les problèmes 
Trouver les solutions en se disant qu’on s’aime
Il faut dans l’équation ouvrir un nouveau thème 
Les graines du futur, c’est ainsi qu’on les sème.
On pourrait tous s’asseoir, regarder les étoiles 
On pourrait tous rêver d’y mettre un jour les voiles
Si l’on savait déjà comment vivre sur terre
Si l’on trouvait enfin des chemins salutaires.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com