25 janvier 2019

Même s’il elle n’est pas douce.

  Même si elle n’est pas douce. Quand l’envie s’effiloche au déclin de l’espoir D’une vie en galoches du matin jusqu’au soir Quand au fond des poches, tu n’as qu’un vieux mouchoir Que tout semble moche, quoique tu puisses voir, Assied toi et regarde une aube se lever Un papillon qui boit le nectar d’une fleur Un oiseau se poser dans le saule pleureur Admire la nature, elle pourra te sauver. Ces hommes qui t’ignorent ou qui te méprisent  Cette vie avec eux, tu n’y a pas de prises Quitte vite ces villes où tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Toujours vert.

Toujours vert. Des forêts abattues avant d’avoir grandi  Pour des esprits têtus moi c’est ce que j’en dis  Quand ne sait plus trop de quoi c’est le symbole Mais qu’on veut dans la fête qu’il y joue bien son rôle. Quand c’est d’abord sa forme qui après tout importe  La jolie pyramide boules et guirlandes porte  Quel besoin de couper des arbres par milliers Pour que dans nos poubelles ils soient abandonnés. Le mien est toujours vert quand il sort de sa boîte Fait de quelques morceaux que aisément... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

La voie à suivre.

La voie à suivre. Que pourrait-il apprendre au corbeau le renard Sinon de ne tomber dans d’autres traquenards ? Quelle est donc la leçon qu’on reçoit des puissants Sinon qu’on doit lutter et jusqu’au dernier sang. Car à céder un jour tu céderas toujours Car accepter le joug, c’est subir pour toujours Car s’incliner un peu, c’est s’abaisser pour eux Car écouter leurs vœux, c’est renoncer au mieux. Que peut donc enseigner un quelconque passé  Sinon que le vainqueur n’a jamais su laisser Au vaincu quel qu’il soit la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Les mots d’en haut.

Les mots d’en haut. Qui peut encore nier tout le pouvoir des mots Quand le pouvoir ces jours en fait bien la démo  Jetés depuis l’Olympe ils font bien des dégâts Bien plus qu’en font les cris de ceux qui sont en bas. Ceux qui sont tout là haut ou qui du moins s’y croient N’ont à voler trop bas on le sait aucun droit Les mots de ces hauteurs devraient bien s’y tenir À salir ceux d’en bas, ils gâtent l’avenir. Faire croire au peuple qu’on sait bien ce qu’il vit Quand dans le même temps on joue au roi maudit Car... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Différence.

  Différence. Pourquoi toujours chercher en l’autre son semblable De vivre avec d’autres, sommes nous incapables Faut-il que le miroir nous renvoie notre image Pour que nous nous aimions, est-ce là le plus sage ? Si l’autre est différent que voilà une aubaine Celle de découvrir un autre que moi même  De voir si un plus un ça fait bien plus que deux De voir si avec lui on serait plus heureux. Car être différent c’est n’être antagoniste Car si cela était cela serait bien triste Voyez que la nature a fait sur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Liberté.

  Liberté. Ce n’est pas sur ce thème qu’on prend des libertés  Tant la valeur est belle et vaut d’être chantée  Combien l’ont célébrée de façon magistrale Ma version sûrement paraîtra plus banale. Chacun pourtant sur elle a sa propre idée  Plus individuelle ou qui fait société  Chance de se mouvoir, quand il veut, sans entraves D’aller dire aux pouvoirs à quel point il les brave. Combien pourtant n’y pensent que s’ils en sont privés  Comme l’air qu’ils respirent, elle leur est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Rabat-joie.

  Rabat-joie. Je sais bien sûr écrire et sur tout et sur rien Bien aligner des vers que certains trouvent bien La poésie sait faire et s’adapter à tout A des choses futiles, ou traiter du grand tout. Si j’aime m’évader sur les tapis volants Si j’aime à voyager sur ses accents chantants Cependant je m’essaie aussi à ce qu’elle porte Ces idées sur la vie, celles qui nous importent. Quelle que soit mon adresse à dire nos angoisses Et quel que soit mon stress à vivre cette poisse Elle me permet d’aller où je n’irais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Espoirs et certitudes.

  Espoirs et certitudes. Il a besoin le pauvre d’avoir des certitudes Autant qu’il se complaît dans ses douces habitudes Il a horreur surtout des interrogations les points Il n’aime les questions sans la réponse à point. Depuis qu’il est au monde il a peur du futur De ce qu’il ne contrôle, c’est las dans sa nature Il voudrait tant savoir ce qui va arriver Toujours s’est demandé si il y survivait. Pourtant il y en a, certes il y en a peu Qui devant l’avenir sont confiants et heureux Certains que d’y trouver un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Trois gamins à vélo.

Trois gamins à vélo. Quand je fais des sorties, quand le temps est au beau  C’est avec mes amis, Francis bien sûr Paulo C’est qu’à trois on trouve cela bien rigolo On devient trois gamins, quand on roule à vélo. Sur des chemins pentus, couverts de gros cailloux Ou entre des racines où on passe nos roues On parcourt bien des pistes, on monte ou on dévale,  On est de vrais artistes poussant sur les pédales. Eux ont de l’expérience, ils sont bien entraînés  Moi je n’ai pas leur science, parfois faut me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Pour un peu de pluie.

Pour un peu de pluie. Dans la cruche vernie j’ai recueilli l’eau fraîche Et le pot de terre, je l’ai empli de miel Pour t’apaiser un peu, tu as la gorge sèche  D’avoir bien trop crié en injuriant le ciel. Cette eau que tu vas boire, je l’ai puisée profond Bientôt le puits sera sans une goutte au fond Des mois que l’on attend que la pluie enfin tombe Pour voir verdir les champs et éviter la tombe. Il nous faudrait partir de ces lieux trop ingrat Chaque année le désert gagne d’un ou deux pas Partit pour aller où,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]