Comme des gamins.
Là voilà que c’est fait, tous un pas en avant
Nous formons un chœur tous dorénavant 
Pas un chœur ordinaire car bien trop éloignés 
Mais un chœur de ces cœurs qui se sont retrouvés.
Nous avons tous à cœur d’ensemble partager
Toutes les émotions qu’on aime à échanger 
Celles qui nous rapprochent et vont du rire aux larmes
Jamais les plus méchantes car sonnerait l’alarme !
Nous avons tous au cœur cette envie d’écrire 
De jouer avec les mots, souvent même d’en rire
Envers et contre tout, et surtout la bêtise 
Nos facéties seront comme des friandises.
Nous n’avons prétention et parce que zinzins
De donner des leçons surtout pas au copains 
Juste de trouver bon, d’être d’abord humains
Et de donner le ton, aussi pour être bien.
Dites avec moi en chœur que vivent les zinzins 
Qu’ils continuent d’écrire aujourd’hui et demain 
Et même s’ils sont loin, en se tenant la main 
Avec à l’esprit de rester des gamins.
Pierre-Jean BOUTET