Sur des mots de hasard.
Sur des mots de hasard je frotterai mes lèvres 
Sur des vers peu bavards je brûlerai mes fièvres
Et tous ces cauchemars qui fuient comme des lièvres
Au fond de ces placards aux odeurs de genièvre.
Sur des mots silencieux je chanterai ma peine
Sur des vers sentencieux qu’on lira avec peine
Et tous ces tristes adieux parfois teintés de haine
Au fond de meubles hideux aux odeurs marjolaine.
Sur des mots épuisés je dirai mes colères 
Sur des vers trop usés je dirai mes galères 
Et ces cris abusés jailliront de la terre
Au fond de vieux rosiers aux odeurs de mystère.
Sur des mots oubliés je ferai mes appels
Sur des vers travaillés en l’honneur d’une belle
Et tous ces envoyés feront nombre à la pelle
Au fond de vieux noyers aux odeurs de cannelle.
Sur des mots sans objet je trahirai mon souffle
Sur des vers aux sujets qui souvent époustouflent 
Et tous ces beaux projets seront ceux de maroufles
Au fond de vieux rejets aux odeurs de pantoufle.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com