La lumière et les doutes.
Qu’il a dû en franchir des épreuves et des doutes
Le poète sait bien qu’ils seront sur sa route
S’il recherche la gloire de façon effrénée 
Qu’il sache par avance qu’elle n’est point donnée.
S’il s’efforce d’écrire au mieux selon les règles 
Il risquera d’y perdre l’essentiel selon moi
La sensibilité qui le pousse à tout sortir de soi
La poésie est libre comme l’est seul un aigle.
Si elle dicte ses normes elles seront des poids
Si on joue avec elles des courants aériens 
Ce qu’il te faut savoir, d’une purée de poix
Fais un texte léger qui nous fera du bien.
Le poète sait bien qu’il cheminera seul
Parfois toute sa vie, parfois jusqu’au linceul
Qu’importe, si la lumière qu’il porte dans sa main
Éclaire un peu la route ou d’autres le chemin.
Les poètes sont partout, il y en a des milliers
Chacun d’eux a un style, des histoires à conter 
Et des millions de gens savent encore pleurer
A écouter leurs textes lorsqu’ils sont bien chantés.
Pierre-Jean BOUTET