En rayons de lumière.
Je broderai des mots en rayons de lumière 
Afin que mes propos soient dignes de prières
J’inventerai surtout des formules magiques
Afin que pour toujours la vie soit magnifique.
Et ceux qui les liront en seront convaincus 
Qu’il ne faut plus jamais ni combats, ni vaincus
Alors ils comprendront à voir ces quelques vers
Que la vie est miracle au sein de l’univers. 
Je chanterai les formes qui appellent l’amour
Et toutes les beautés qui naissent au point du jour
Je donnerai un nom aux feux de la passion 
Pour qu’on n’oublie jamais de là d’où nous venons.
J’écrirai sur le temps comme sur le destin
Pour regretter très fort que tout ait une fin
Je crierai en pleurant sur nos rêves de fous
Qui tournent au cauchemar et ce bien malgré nous.
Pourquoi les poètes ne sont-ils entendus
Que s’ils parlent d’amour tout en sous-entendus ?
Si c’est la fin des temps, si ce sont des cassandres
Il n’est presque personne à vouloir les entendre.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com
D