Qui parle de lumière ?
Qui parle de lumière, quand sa vie est soleil
Qui songe à la prière, quand sa vie est merveille
Car il ne pense plus celui qui a bien jouit
Car il n’en veut pas plus, quand sa chance sourit.
Ce n’est que lorsqu’une ombre embarrasse son ciel
Ce n’est que si le sombre vient lui gâcher son miel
Qu’il se tourne alors vers un dieu trop muet
Qu’il maudira son sort, et viendra se ruer
Au pied de quelque autel pour y verser ses pleurs
Clamant qu’il ne mérite en rien tous ses malheurs.
Car il reste un enfant, prisonnier de ses peurs
Car il est si fragile à écouter son cœur.
Pris par ses émotions, il ne croit au hasard
Et toutes ses croyances le rendent alors bavard
Rare est celui qui sait, n’est-ce vrai, d’où il vient
Rares sont ceux qui lors reconnaissent ce lien
Qu’ils ont avec ce monde pour être en harmonie
Qui en acceptent aussi toutes les avanies
Quitte à n’être grand chose pour ne pas dire rien
Autant chérir les roses et s’efforcer au bien
Afin que la lumière éclaire plus de pas
Afin qu’elle recule, l’ombre, sous ce combat
Afin que plus nombreux, soient ceux qui peuvent en jouir
De cette vie miracle qui nous a réuni.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com