Pour quelle vérité ?
Il n’est de vérité que sa propre existence
Qu’existe-t-il pour nous en dehors de nos sens
Pourtant ce monde existe en dépit de l’absence
Même si pour chacun, ce n’est pas en conscience.
Dès lors qu’on vient à lui, dès lors oui que l’on naît 
On devient responsable puisqu’avec lui on est
Puisque l’on est acteur et non pas spectateur
On a été écrit mais on devient auteur.
La vie est un combat et d’abord pour soi même 
On a un coeur qui bat, pour bien d’autres qu’on aime
Si on est ici bas, c’est pour ce que l’on sème 
Pour qui ce branle-bas, c’est bien là le problème.
L’homme est seul, chétif, mais chacun est unique
Bien interrogatif, de savoirs il se pique
Rien de définitif, sauf la mort fin critique,
Mais lorsque c’est festif, là c’est vraiment magique.
On se croit solitaire, on fait partie du tout
On devrait, solidaire, agir au nom de nous
On provient de la terre, notre berceau à tous
Et lui faire la guerre est bien la fin de tout.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com