Je n’ai rien demandé.
Je n’ai rien demandé de ce qu’elle m’a donné 
Hélas j’ai si peu eu, de ce dont je rêvais 
Je n’ai rien regretté de ce que j’ai vécu 
Mais j’ai tant espéré de ce que je n’ai eu.
Que l’on vienne me dire que la vie n’est ainsi
Qu’elle est si peu celle qu’on voulait pour amie
Qui pourra affirmer qu’il n’a payé le prix
Pour qu’elle se rapproche de son beau paradis ?
On peut la célébrer en niant ses noirceurs 
Où on peut la maudire oubliant ses bonheurs 
On peut la maquiller en habits de lumière 
Ou bien la révéler comme un chemin de pierres.
Je n’ai rien demandé de ce qu’elle m’a donné 
Mais je dis j’ai peu eu de ce dont je rêvais 
Si je n’ai de regrets de ce que j’ai vécu 
J’en ai tant espéré et bien moins j’en ai eu.
N’y voyez d’amertume, pas plus qu’une complainte
Je n’en suis point marri, n’ayez aucune crainte
Mais la vie est ainsi, elle donne et reprend
C’est ce que l’expérience à tous nous apprend.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com