Un vent mauvais
Il souffle un vent mauvais sur notre triste époque 
Il n’est pas un seul jour où le malheur ne toque
Je sais que de tout ça bien des gens se moquent
Pourtant quant à moi tout cela me choque.
Je me souviens d’un temps où l’on se débattait
Avec bien des problèmes que l’on savait régler 
Des guerres, des famines, ou bien la pauvreté 
De bien graves questions qu’on savait affronter.
Ce qui vient à présent, hélas ça nous échappe 
Car on a libéré de bien affreux démons 
Ce sont des mécanismes qui maintenant nous happent
Pour lesquels nous avons pourtant des solutions.
Il faudrait renoncer aux énergies fossiles 
On sait combien ce n’est en fait pas si facile
Il faudrait tous ensemble nous mettre enfin d’accord 
On sait que pour chacun, c’est hélas moi d’abord.
Il plane une atmosphère rappelant un naufrage 
Chacun cherche une barque pour échapper au pire
Et un orchestre joue pour tous les cris couvrir
De tous ceux qui se noient dans l’affreux gaspillage.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com