Aux couleurs de lumière 
Elle naîtra à nouveau répondant aux prières 
Si fraîche et innocente qu’heureux tous on l’accueillent
La rose est venue bien entourée de feuilles
Et offre cette fleur aux couleurs de lumière.
Que voilà une plante qu’on pourrait croire fière 
D’être en des endroits où chacun se recueille
De fleurir les mariages comme les cimetières 
D’accompagner l’amour comme elle le fait des deuils.
Ses pétales innombrables et sa cime altière 
Sont agréables au nez, et flattent aussi l’œil
En bouquets ou couronnes qui ornent une bière 
Placées dans la corbeille, posées sur le cercueil.
Je puis la célébrer pour des journées entières 
On la hume toujours avant qu’on la cueille
Puis la marie parfois avec un peu de lierre
Ou encore bien mieux avec quelques glaïeuls.
Ne chercher dans ces mots ce qu’il y a derrière 
J’ai juste essayé de franchir cet écueil 
D’aller un peu chercher en dessous des paupières
Les termes à trouver pour en franchir le seuil.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com