Réhabilitons la bête à deux dos,
Rodéo.
Ce fut longtemps mystère lorsque j’étais marmot
De savoir ce qu’était cette bête à deux dos
Les adultes en parlaient souvent à demi mot
Déguisant par malice sur elle leur propos.
J’ai feuilleté les pages de l’almanach Vermot
En y cherchant la clef de ce secret si clos
Jusqu’à ce que enfin je devienne un ado
Qui se mit à rêver à la bête à deux dos.
Je compris que jamais ne fallait se mettre à dos
La fille avec qui on veut être à deux dos
Ce n’est pas semble-t-il en se tournant le dos
Pas plus que si de vous, elle en a plein le dos.
J’en connais qui deviennent de vrais desperados
Quand trop souvent hélas on les mène en radeau
Certains en viennent même à tirer le rideau
Sur l’espoir de jouer à la bête à deux dos.
La vie nous fait parfois de bien jolis cadeaux 
Mais aucun d’aussi chaud que la bête à deux dos
Elle seule est capable d’un innocent dodo
D’en faire sur les draps un foutu rodéo.
Pierre-Jean BOUTET