Réhabilitons le slip kangourou.
C’est un sous vêtement qui aurait fait son temps
Les hommes de son soutien en ont été contents
Jusqu’à ce qu’on l’exhibe sur les plages d’antan
Il vivait bien caché sous des falzars gonflants.
Il rendait bien service il était tout confort
Mais pas très élégant lorsqu’on faisait du sport 
Car ce qu’il contenait ballotait c’est gênant 
Au rythme savez-vous du moindre mouvement.
On le dit kangourou puisque dedans sa poche
Repose très douillet qui en ferait reproche
Au point qu’on dit parfois y a anguille sous roche
L’organe prétentieux dont sont fiers les fantoches.
Mais l’époque a changé, et il faut à présent 
Se montrer comme en tout très beau voire élégant 
Le boxer a chassé le vieux slip démodé 
Il moule à présent ce qu’on voulait cacher.
Quel est l’homme à présent qui ne paye tribut
À la mode qui veut flatter ses attributs
Qui durant tout l’été va avec sa tribu
Étaler sur la plage son corps tous azimuts ?
Si le slip kangourou avait quelques défauts
De ces débordements qui parfois sonnaient faux 
Il n’avait en tous cas pas cette prétention 
De faire la réclame pour saucisse et bonbons.
Pierre-Jean BOUTET