Réhabilitons le parapluie.
Un ami pour le temps gris.
Quand le temps nous fait grise mine
Le parapluie partout domine
De ce fait il est synonyme 
D’une gaieté qu’on assassine,
Moi je connais des parapluies
Où se disent des mots jolis
Entre deux amants blottis
Des mots à l’amour, à la vie.
Le parapluie devient ombrelle
Pour abriter quelques caresses
Lorsque le soleil étincelle 
On peut l’ouvrir pour qu’il ne blesse.
Moi j’aime bien cet accessoire
Sans lui je voudrai vous y voir
Comment garder un air de gloire
Lorsque il se met à pleuvoir.
Le parapluie c’est du tonnerre 
Ce n’est pas un paratonnerre
Mais il vous garde au sec quand l’air
Est à la pluie et aux éclairs.
Un petit parapluie pliant
Et quand il pleut c’est en riant
Que vous l’ouvrez très confiant
Contrairement à ces passants
Qui n’ont été si prévoyants 
Et se sauvent tous en courant
Tandis que vous tout souriant
Vous êtes à l’abri sous ce temps.
Un parapluie c’est élégant 
Comme une canne allègrement 
Que vous posez légèrement 
A chaque pas en avançant.
Moi j’ai toujours un parapluie
Peut être vous l’ai-je déjà dit
Je ne comprend qu’il soit maudit
Quand c’est pour moi presque un ami.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com