Sans coller aux modèles.
Je n’ai point comme Mars, lance ou bouclier
Pas plus que n’ai miroir de Vénus au poignet
Je ne me reconnais dans ces signes éculés 
Dans ces rôles assignés, figures imposées.
Je suis le cœur de cible de tes flèches émoussées 
Et je vois ton visage dans mes yeux reflété
Et lorsque tu me lances un regard enflammé 
Il n’y entre nous deux surtout de bouclier.
C’est pour toi que je danse quand il faut te séduire 
C’est pour moi que tu cours quand tu veux me réduire 
À un corps pantelant des envies qui l’enivrent 
Qui est l’homme ou la femme qui ne veulent tout vivre ?
Je n’ai point du macho belle caricature
Pas plus que Vahiné tu serais la doublure 
Nous n’avons prétention de coller aux modèles 
Que là pub nous impose qui nous met sous tutelle.
Tu es la femme active, habile de tes mains
Moi plus contemplatif je rêve à demain
Mais nous marchons ensemble et la main dans la main
Point besoin de héros pour réveiller la faim.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com