Sans ailes, avec elle.
Souvent l’on imagine des ailes pour les anges
Comme s’ils venaient du ciel comme autant de mésanges 
Moi j’aime à penser qu’il y en a à nageoires
Venus du fond des mers mais c’est une autre histoire.
S’il existe des anges et s’ils sont parmi nous
On doit les reconnaître tant ils ont les yeux doux
Ce sont ceux que je vis, en voyant ton visage
Je compris ton regard et son tendre message.
Ne le dites pas trop, je vis avec un ange
Il y en a qui pourraient trouver cela étrange 
Vous prendre pour un fou, ou se montrer jaloux
Vous traiter de gourou ou tomber à genoux,
Mon ange n’a pas d’ailes pourtant il me transporte
Son cœur est tourterelle, de l’amour il m’apporte
Il n’a pas de nageoire, de ce que je peux voir 
Mais dans le bonheur je nage il faut me croire.
Trouverez-vous votre ange, je le souhaite en tous cas
Ces êtres que l’on range où ils n’existent pas
Ne cherchez pas leurs ailes, sachez ils n’en ont pas
Cherchez celui ou celle qui marche à votre pas.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com