Fini.
Et si je suis le tout et toi une partie
Tu sais de bout en bout, c’est en fait ta partie
En as-tu fait le tour, quand tu seras parti
Il n’y a rien au bout quand tout sera fini.
Serais-tu bien le tout et moi une partie
C’est le tout pour le tout, que j’ai en fait choisi
Je n’ai droit qu’à un tour, droit qu’à une partie
J’ignore si au bout, il y a le mot fini.
En fait qu’on soit le tout ou bien une partie
On sait bien tous qu’au bout, c’est fin de la partie
Même si pour le temps lui seul peut le choisir
Il n’y a pour lui de sens que le mot infini.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com