Terre de liberté.

Un peuple se soulève, pour suivre seul sa voie 
Quand un pouvoir aveugle, lui oppose ses lois
Sa parole il étouffe, il lui dénie ce droit 
Qu’il aspire à suivre, en lequel il a foi.

A deux pas de chez moi on brime, on emprisonne
Des femmes et des hommes, il y a là maldonne 
Ils parlent au nom des leurs, soutenus par des votes
Qu’écrase un pouvoir, sous le bruit de ses bottes.

Parce qu’ils sont si riches, et très civilisés 
Tout un pays abuse, de leur prospérité 
Ils se sentent en prison, dans la fausse nation
Qui veut ces vaches à lait, garder dans son giron.

Ironie de l’histoire, le jaune est leur fanion
Signe de ralliement de leur protestation
Qu’on veut leur interdire, d’arborer dans la rue 
On sait tous aux parias ce qu’il est advenu.

Un peuple, une langue, une histoire, un pays
Non pour s’y replier, mais pour vivre leurs vies
Exprimer leur culture, faire leurs propres choix
Et ouvrir cependant, au monde grands leurs bras.

Vive la Catalogne, terre de liberté
A bas les oppresseurs, de toute éternité 
Écouter bien ce peuple, clamer sa volonté 
L’histoire devra bien, un beau jour l’écouter.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com