L’élixir de ta joie.
Ces danses que tu mimes 
C’est mon corps qu’elles animent
Toutes tes pantomimes
C’est mon cœur qu’elles raniment
Ces mots que tu murmures
En es-tu vraiment sûre 
Pour ceux que je susurre
Fendrai-je ton armure ?
Lorsque je vois tes gestes 
En douces arabesques
J’éprouve sans conteste
Émoi, et pas un zeste.
Chaque soir dans ton lit
L’amour est un délit 
Qui certes plus nous lie 
Que tout ce que on lit.
Chaque jour ton cœur bat
Je mène ce combat
Pour qu’il n’y ait de bas
Dans nul de nos ébats.
Cet air que tu respires
Lui aussi il m’inspire
Un souffle de plaisir
C’est mon plus cher désir.
Et cette eau que tu bois
J’en suis jaloux je crois
Je voudrais être moi
L’élixir de ta joie.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com