Femme.
Tendre en dedans, dure en dehors
Pour ses enfants, faut être fort
Pour ses petits attentionnée 
Pour qui l’ennuie, est sans pitié.
Femme d’hier ou d’aujourd’hui
Femme toujours source de vie
Qui ne renie pas sa nature
Mais ne veut être une pâture 
Pour les loups ou pour tous les chiens
Qui n’écoutent que leurs instinct
Pour les vauriens, hommes de rien
Pour qui elle n’est que coups de rein.
Tendre en dedans, dure en dehors
Elle cherche aussi un réconfort 
Elle ne refuse pas l’amour
Elle se donne en retour.
Un homme dur tout en dedans
Un homme doux tout au dehors
Un homme mûr en sentiment
Un homme sûr qui reste au port.
Un homme sûr dans ses ardeurs
Qui saura contenter son corps
Un homme en or pour le bonheur
Qui saura parler à son cœur.
Tendre en dedans, dure en dehors
Elle ne compte ses efforts
Monde cruel, faut être fort
Pour que l’amour reste l’amor.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com