L’annonce
Que m’emporte la vague, sur son dos plein d’écume 
Que m’enlève le vent qui souffle sur la dune
Que me brûle ce feu, qui couve sous la lave
Que me ronge l’acide, d’un vieux crapaud qui bave,
Mais j’attends la réponse à toutes les questions
Mais je veux la savoir, la bonne solution
Mais je garde l’espoir, et j’ai cette ambition
De la fin du tunnel, pour notre évolution.
Alors qu’on me torture pour me punir de rien
Qu’on m’inflige le fouet, qu’on resserre mes liens
Qu’on me roue, qu’on me blesse, qu’on m’insulte enfin
Qu’on me casse les os, qu’on me casse les reins,
Mais je veux la réponse, à la simple question
Je veux surtout comprendre qu’elle en est la raison
Au bout de ces années par milliers, par millions
Pourquoi la fin cruelle de notre évolution ?
Alors qu’on me bâillonne, pour qu’enfin je me taise
Qu’on sème en moi le doute, qu’on y crée du malaise
Qu’on me jette tout nu, du haut d’une falaise
Qu’on m’étende éveillé, sur un grand lit de braises,
Mais moi je veux l’entendre, et savoir la réponse 
Sans laquelle nos vies, en deviendraient absconses 
J’irai donc jusqu’au bout et point je n’y renonce
Je veux qu’on nous le dise, et plus qu’on nous l’annonce
Que ce n’est pas la fin de l’histoire de l’homme.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com