Je m’en irai...un jour
Je m’en irai un jour, sans trop laisser de traces
De mon très court passage, dans le temps, dans l’espace
Qui en aura regret, personne je l’espère 
Sauf peut être la craie, sur l’ardoise par terre.
Je m’en irai bientôt, bien trop tôt je le crains
Non pas de ce partir, mais plutôt de la fin
De tous ces mots d’amour, dont j’ai eu toujours faim
Mais hélas vient ce jour, où tout nous paraît vain.
Je m’en irai c’est sûr, sans regarder devant
Où ne règne je crois, ce qu’on nomme néant 
Ma vie n’a certes été, comme un pas de géant 
Juste une pirouette, un pied de nez au temps.
Je m’en irai un jour, mais c’est pas tout de suite
La vie me joue des tours, mais je ne suis en fuite
Je ne le dirai pas : « les carottes sont cuites »
Que me resterait-il, à vous dire ensuite ?
Je m’en irai un jour, mais ne me dites adieu
Dites moi au revoir, à bientôt, c’est bien mieux
Je reste avec vous et là je suis sérieux 
Inutile déjà d’essuyer vos beaux yeux.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com