29 mars 2018

Totem

Totem On sait certains dont le profil Semble animal, ours ou Goupil Je m’interroge sur mon totem Quel est cet animal qui m’aime ? J’ai beau chercher, je n’ai trouvé  Tant d’animaux qui font rêver  Comme l’aigle, je veux voler Ou comme un loup, me réveiller. J’aime chez l’ours, son indolence Et chez le chat, l’indifférence  Chez le cheval, c’est la noblesse Mais chez le tigre, elle me blesse. Je vais en moi, je vois l’éclair Une envie de sang et de chair Il y a tapie, au fond de moi Un animal, qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2018

Escapade en Conflent

Escapade en Conflent. Le départ du parcours, est un passage à gué  Le temps est à la pluie, mais notre humeur est gaie Nous engageons la marche, l’esprit très confiant Pour la jolie ballade, en plein cœur du Conflent. Nous montons doucement, un chemin en lacets Au cœur de la pinède, des chênes desséchés  Jusqu’à une chapelle, en ruine et restaurée Saint Clement de Serra, je crois qu’on l’a nommée. Un vestige d’abside, une voûte effondrée  Quelques pieuses reliques, aux murs sont accrochées  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

La sirène du port

  La sirène du port. La sirène du phare, a trop longtemps gémi Lorsque sur ton voilier, tu es du port sorti C’était il y a dix jours, et puis plus rien depuis Pas un signe de toi, pas un signe de vie. Je m’en vais tous les soirs, te guetter sur le quai Les genoux repliés, tous les soirs je t’espère  Quand le brouillard se lève, et vient masquer les flots C’est la corne de brume, qui annonce les bateaux. Les recherches ont cessé, après cette tempête  Partout ils ont fouillé, même en hélicoptère  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Répondons à l’appel.

  Répondons à l’appel. Tous les jours sont criés, des malheurs véritables On n’entend plus hurler, nombreux les misérables Mais soudain certains actes, nous remuent tout au fond Ils nous vont droit au coeur, ce sont lames de fond. Ce sont des gestes simples, sans calcul et discrets Qui témoignent quand même, de notre humanité  On nomme sacrifice, de tels comportements Ils sont sans artifice, dans un vrai dévouement. Dans un monde égoïste, où chacun veut sa part  N’a pas souvent pour l’autre, pas même un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Une nouvelle langue

  Une nouvelle langue. Écrire sans tomber dans la facilité  D’expressions toutes faites, d’images trop usées  Trouver l’association qui frappera l’esprit En mariant quelques mots, dont vous serez surpris. Siroter un café au jus d’hellébore Bercé dans un filet maillé de fines cordes Par le son assourdi des machines du bord Et susurrer des ordres, s’ils ne sont pas d’accord. Où se carapater vers des pays sans lois Pour y tester des choses, qu’ailleurs exclut le droit Pour aller y goûter, le sel de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

On les appelle héros !

  On les appelle héros. Encore des douleurs, encore des malheurs En ces temps si troublés, on ne connaît plus d’heure Pour être déchiré par des destins tragiques Pour pleurer les victimes, d’une folie inique. Elle frappe aveugle, et cela n’importe où  Dans des lieux familiers, où l’on va tous les jours  Autrefois le dément, ne donnait que des coups À présent c’est en armes, qu’il nous tue sans détours. Quand tout semble perdu, les esprits accablés  Surgissent parmi nous, des hommes inspirés  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2018

Chut !

  Chut ! Il avait pris au mot un familier propos, La parole est d’argent, mais le silence est d’or C’est ainsi qu’il s’est tu, et on a cru d’abord Que le garçon bientôt, parlerait à nouveau. Mais les années passèrent, sans qu’il ouvrit la bouche Sauf bien sûr pour manger, boire ou respirer Il ne supportait pas, non plus que on le touche Et pour toute réponse, la tête il hochait. Il changea de pays, et on le crut muet Dès lors il fit sa vie, personne pour s’étonner  Il trouva du travail, fonda une famille ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Ce qu’on aime à entendre

Ce qu’on aime à entendre  C’est souvent qu’on aime à entendre Ce qui pour nous est bon à prendre  On sait pourtant à quoi s’attendre Dans ce monde qui est tout sauf tendre. Ainsi le riche, le puissant Devra payer un jour son rang Il n’est pas juste qu’il ait tout La roue qui tourne, coupe son cou. Pourtant on voit tout le contraire Depuis que l’homme est sur terre On ne connaît de volontaire Pour demeurer le cul par terre. Des riches, de plus en plus gros Des pauvres, il y en a bien trop Aux riches,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Le monde semble vaste

  Le monde semble vaste Le monde paraît vaste à nos corps éperdus  Le monde est immense quand on l’a parcouru Il nous semble si grand depuis ce point de vue Que nous avons encore, du fond de notre rue. Le monde est si petit, comme une boule nue On sait que dans l’espace, il nous paraît perdu Il nous semble fragile depuis ce point de vue Mais nous que faisons-nous, de ce qui est connu ? Nous sommes des milliards sur ce vaisseau miracle Quelques vies parmi d’autres qui par millions s’ébattent  Nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Le bonheur qu’est-ce que c’est ?

  Le bonheur qu’est-ce que c’est ? Le bonheur après tout, c’est de ne pas souffrir Ce n’est que la douleur, qui appelle au mourir Le bonheur il est là, quand on ne le voit pas Beaucoup de ce qui l’ont, ne réalisent pas. C’est souvent après coup, que l’on se dit heureux On n’y pense même pas, lorsque l’on est au mieux Tout semble si normal, quand les choses vont bien Si elles vont plus mal, on se console d’un rien. Voulez-vous le savoir, quand le bonheur est là ? Quand vous êtes occupés, et vous ne pensez pas ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]