Reviens-nous, poésie.
Pourquoi la poésie, n’a plus comme antan
La force qu’elle avait, auprès de tant de gens
Pourquoi les mots qu’elle porte, ne sont plus entendus
Ne franchissent la porte, en est-elle exclue ?
Ne serait-elle plus qu’une langue savante
Prisée par une élite qu’encore elle tente ?
Alors en aucun cas il ne faut l’enfermer
Dans des codes rigides qui peuvent rebuter,
Elle peut, j’en suis sûr, parler au plus grand nombre
Pour leur conter la joie ou des choses plus sombres
Elle peut aller au coeur de nos plus grands mystères 
Elle peut parler au coeur, de chacun sur la terre,
Écoutez elle vit, toujours dans les chansons
Du moins dans celles encor’ qui méritent ce nom
Quand elle se marie, avec la musique
Ses paroles retrouvent, une vertu magique.
Celle de pouvoir dire en de bien simples mots
Toutes nos émotions devant ce qui est beau
Devant ce qui est laid, devant ce qui est faux,
Elle a pour cela, tous les atouts qu’il faut.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com