Une autre époque 
Dans ces cas tu t’assieds, et tu te prends la tête 
Et puis tu te demandes, mais que vais-je donc faire ,
La vie ne t’apparaît, plus trop comme une fête 
Tu as hélas pour toi, l’âge de tes artères.
Oui que te reste-t-il, que l’ombre de toi même 
Un corps qui peine à suivre, bien chargé de problèmes ?
La force du désir, n’est plus vraiment la même 
Et tu ne frémis plus, quand tu dis un je t’aime.
Elle est finie l’époque des grandes aventures
De tous les grands projets dont restent les ratures
Ce que le temps qui reste, te jette en pâture 
Ce n’est que des années, que nostalgie sature.
Tu sais que ton combat n’a plus les mêmes armes
Du temps de ta jeunesse, t’a épuisé les charmes
Mais ce dont tu es sûr c’est que rien ne désarme 
Cette envie d’écrire, dans ta tête un vacarme.
Le regard que tu jettes, partout autour de toi
C’est à travers le prisme, de ces années, tu vois,
Celles qui t’ont donné, un peu cette expérience 
Celles qui ont nourri, ton coeur et ta conscience.
Dans ce cas tu t’assieds et tu sais bien quoi faire
Poser sur le papier ou sur l’écran offert
Tous ces mots qui surgissent sans que tu les appelles
Tous ceux qui vont lancer tes cris et tes appels.
Pierre-Jean BOUTET