Les mots justes
Qui n’est pas en recherche dans tout ce qu’il écrit
Du mot précis et juste, qui ira faire mouche
Du rythme approprié, pour cela même il prie
Pour trouver la formule qui vous parle et vous touche.
Mais pour y parvenir combien d’essais ratés 
De ces textes produits où on a échoué 
Parfois on le sent bien, on n’en est pas très loin
Mais voilà ça accroche, sans marquer tous les points.
Et puis voila qu’un jour sans qu’on y prenne garde
Là jaillit sous les doigts comme un petit miracle
Ce n’est pas tout de suite, lorsque on le regarde
Mais souvent après coup, qu’on se dit tabernacle   !
On se demande même, mais d’où cela sort-il ?
Tant lorsqu’on l’a écrit, ça paraissait facile,
Ce fut léger, brillant, un rayon de soleil
Un poème chantant comme un rayon de miel.
Quand je suis en arrêt, devant la page blanche
J’ai le doigt en suspens, un oiseau sur la branche
Espérant ce signal, et ce point de départ 
Pour faire ce voyage qui mène quelque part,
Quelque part où vont naître, et comme par magie
Sous les mots qui s’égrènent, de douces mélodies 
Qui vont au fond de vous, réveiller l’émotion 
Qui font venir aux lèvres, déjà, une chanson.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com