Prendre du bon temps
Tant pis si je vous lasse, avec tous mes récits
De ces scènes d’hiver, de neige et de glacis
Tant pis si vous trouvez que trop je me répète 
À vous conter encore une sortie raquettes.
Nous sommes un petit groupe de gens peut être vieux
Mais tous en grande forme et d’humeur très joyeux,
Quand, c’est fréquent chez nous, le soleil pointe son nez
C’est alors de bon coeur qu’on part se promener.
La couche est profonde il faut donc s’équiper 
Certains ont des problèmes pour fixer à leurs pieds
Ces maudites raquettes qui font que déchausser 
Avec quelques réglages, ça devrait s’arranger.
Nous voilà dans la pente bientôt à s’essouffler
De poules qui caquettent on n’entend plus moufter
Voilà qu’une raquette a quitté son soulier
Une très brève halte et tout est réparé.
Après avoir ainsi un peu crapahuté 
Au hasard des chemins au cœur de la forêt 
Avoir par nos efforts marqué un peu la trace 
Nous gagnons un chemin où tout le monde passe.
Des traces dans la neige, des biches sont passées 
D’autres signes de vie on n’en a pas croisés 
Un bonhomme de neige paraît nous saluer
Il a une carotte là en guise de nez.
Aussitôt on l’entoure tout comme un enfant
Nous prenons des photos de nous en souriant
A part cette rencontre rien de bien palpitant
Si ce n’est une vue sur la cité Vauban.
Une très courte pause qui dure un instant
Alors moi j’en profite, j’avoue bien lâchement
Pour dire un poème que j’ai fait juste avant
Qui raconte un homme qui prenait tout son temps.
Nous traversons la route pour attaquer les champs 
La vue sur la montagne, c’en est époustouflant
Arpentons les coteaux que nous suivons à flanc
En creusant dans la neige, nos pas de conquérants.
Promenade tranquille déroulée par beau temps
Sur un circuit facile que nous faisons souvent
Mais est-il nécessaire qu’il soit très surprenant
Dès lors que ce qu’on aime, c’est prendre du bon temps.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com