12 février 2018

Pas de bibliothèque

  Pas de bibliothèque  Peut-être que jamais, je ne ferai de livre De ces textes arrachés, comme autant de délivres  Que chaque jour ou presque, ainsi je vous délivre  Sur ces réseaux où vivent, beaucoup trop de délires. Ce serait inutile, et ce serait bien vain La poésie se lit, à présent dans le train  Sur des écrans multiples, et de façon fugace Et ensuite s’envole, et ensuite s’efface. Pourquoi donc la figer, sur un support inerte Qu’à présent n’ouvrent plus, que des gens bien trop rares ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]