Sans conscience
C’est un homme qui marche sur les chemins du monde
Il y fait des rencontres, de gens de toutes sortes
À chacun il envoie dans leur cœur une sonde
Qu’est-ce donc que la vie, au fond vous apporte ?
C’est l’enfant le premier qui lui a répondu 
Moi je suis très triste, j’ai un jouet perdu
C’était hier c’est vrai, mais aujourd’hui j’ai pu
Obtenir ce cadeau que j’ai toujours voulu.
Puis une jeune fille lui a parlé aussi
Elle était très timide mais vraiment très jolie
Rougissante elle murmure j’ai rencontré l’amour
Un garçon qui m’a dit je t’aimerai toujours.
Un homme déjà fait, à son tour s’est prêté 
À ce jeu vérité, il était effondré 
J’ai perdu aujourd’hui ce qui était ma fortune
Il ne me reste plus, qu’à dormir sous la lune.
Un vieillard tout chenu s’est alors avancé 
J’ai vécu bien des choses, j’ai aussi renoncé 
Mais je vous le dis bien, je n’ai aucun regret
Si j’en ai profité, c’est qu’il n’y a rien après.
Mais vous le voyageur, à quoi donc vous croyez
Pour poser des questions à ces gens rencontrés 
Mais que cherchez-vous donc, que vous n’avez trouvé 
Car à cette question, chacun sa vérité ?
J’erre sur les chemins où je vais au hasard
Car je n’éprouve rien, ma vie est un bazar 
Je ne sais pas le sens, de perdre ou de gagner
Je ne comprends pas bien, le sens du mot aimer.
Quand l’homme s’est assis il avait l’air étrange 
Ses yeux brillaient si forts, au point que ça dérange 
Ce n’était qu’un robot rempli d’intelligence 
Recherchant vainement le sens du mot conscience.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com