09 janvier 2018

À l’hotel Des amours mortes

  À l’hôtel des amours mortes Si tu viens à l’hôtel, où vont les amours mortes Inutile, ami, d’en refermer la porte Rares sont ceux qui un jour en ressortent Même si cet espoir, c’est beaucoup qui le portent. Revivre quelques heures, ces élans merveilleux Leur cruel souvenir, vient en fermant les yeux Chez ceux qui ignoraient qu’ils étaient si heureux Qui n’ont pas su garder, un trésor si précieux. Si tu vas avec ceux qui jamais s’en consolent De n’avoir retenu ces amours qui s’envolent Inutile, ami, de te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2018

Que te dire ? Je t’aime.

  Que te dire ? je t’aime. Il n’existe de jour où je n’ai point envie De te dire je t’aime, de partager ta vie Je n’imagine pas tout un jour loin de toi Je suis bien près de toi, tous deux sous notre toit. Quand je t’ai près de moi, dans ce monde hostile Vois-tu mais avec toi, tout paraît plus facile Je me sens en confiance, et tout plein d’assurance Pour vivre et agir sans craindre la souffrance. Je sais que tu es toi et je ne suis que moi Mais j’ai le sentiment qu’à être deux, tu vois Je me sens plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Sur le cœurs des amants

  Sur le cœur des amants La neige parfois tombe, sur le coeur des amants Si la fièvre retombe, les laisse pantelants S ils s’épuisent à nourrir, la flamme qui les brûle  Voilà le froid qui vient, et le feu lui recule. S’ils cherchent à tout prix, toujours plus de passion Viendra lors ce moment, où meurent les tisons Ne laissant derrière eux que la désolation Un grand vide que ne comble, plus aucune illusion. Mais se faire un manteau, de chaude protection Tissé de l’affection, que nourrit l’attention De tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Lucide

  Lucide Je suis homme ordinaire, pas donneur de leçons J’ai les mêmes faiblesses que d’autres par millions Sans doute pour cela, qu’ai si peu d’illusion N’ai pas la prétention d’avoir la solution, Mais si je suis lucide, je suis sûr d’une chose C’est qu’il nous faut lutter contre cette passion Que nous cultivons tous, avoir bien plus de choses Que n’en avons besoin, pour vivre bien au fond. Je cède moi aussi plus souvent qu’à mon tour A cette tentation de posséder encore Faut-il que ça soit fort, que ça nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Jours de fête

Jours de fête   Assis près du sapin, encore enluminé Après ces jours de fête, tous emplis de gaieté Je songe à mes enfants tous si préoccupés Par leurs vies bien trop pleines de problèmes à régler.   A ces petits enfants insouciants et gracieux Courant, criant, jouant, sans souci de demain Les voir si confiants, s’en remettre à nos mains Pour préparer un monde plus accueillant pour eux.   À vivre ce présent, je devrais être heureux D’être ainsi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

haut et fort

  Haut et fort La chose inavouée que j’ai profonde en moi Cette peur sans contours qui rôde et qui ronge Celle qui me surprend au beau milieu des songes Cette menace sourde qui ne me lâche pas, S’il n’y avait cette ombre, présente et cachée  Tapie dans la pénombre, qui venait tout gâcher  Ma vie serait si belle sans ces mauvais reflets Ma joie comme hirondelle pourrait mieux s’envoler. Mais je l’entends sonner c’est comme une alerte Je ressens une urgence, une crainte de perte Je sens d’accumuler tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2018

Montrer l’horreur

  Montrer l’horreur Ma plume joue les Cassandres plus souvent qu’à son tour Je sais, elle vous assomme de peu plaisants discours Pourquoi galope-t-elle comme ces cavaliers Hérauts d’apocalypse et porteurs de dangers ? Elle sait s’amuser à chanter la tendresse Elle ne répugne pas à parler de caresses À louer la nature et toutes ses largesses À moquer un peu l’homme et toutes ses faiblesses. Si elle avait le choix elle vivrait dans un monde D’amour et de beauté sans compter les secondes Dans cette éternité de joie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2018

Champs de neige

Champs de neige J’ai marché ce matin dans de grands champs de neige Et chacun de mes pas semblaient en terre vierge Avec ce sentiment d’être un explorateur Qui foulait le premier un tout nouveau secteur. Personne à la ronde, seul le soleil donnait Et les forêts autour de grands sapins plantées  Quelques traces laissées par les bêtes sauvages Dessinent à la surface, leurs familiers passages. Peut-être était-ce ainsi, aux anciens temps du monde Une nature intacte livrée à elle-même  Sans cette main de l’homme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2018

Pouvoir nucléaire

  Pouvoir nucléaire  Savez-vous qu’il n’y a au pouvoir nucléaire  Qu’ont tous les présidents, pas de pouvoir contraire Un seul homme pourrait, une femme jamais ? Décider un beau jour, de tous nous effacer. N’est-ce pas une preuve, de la folie des hommes D’avoir imaginé une si folle gomme ? De s’en être remis, pour gérer leurs conflits A une solution, qui du mal est le pis. Chose là bien curieuse, que la vie a créé  Qui pourrait maintenant si bien l’annihiler  Par l’effet pernicieux, d’une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2018

Fin de partie

  Fin de partie La poussette dévale comme folle à lier Le rire du diable s’entend dans l’escalier Tous les compteurs s’affolent il est temps de crier Lorsque la fin est proche, rien ne sert de prier. Et le temps des prophètes lui est bien dépassé  C’est la course en tête que l’homme à présent fait Faites encore la fête tant que vous le pouvez  J’entend le diable rire, il n’a pas l’air pressé. Nous sommes un feu de paille devant l’éternité  Ne restera de nous, même de la fumée  Quelques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]