C’est notre affaire
Combien ceux d’entre nous, qui n’en ont rien à faire
Et préfèrent vaquer, à leurs seules affaires
Combien sont bien plus rares, tous ceux qui au contraire
Croient que leur avenir tient à ce qu’ils vont faire ?
On sait qui sont les pions, et qui sont les victimes
On connaît les champions, et tous ceux qui l’estiment
L’histoire ne retient, hélas, que les seconds
Sans les remettre en cause, il n’en est pas question.
Il faut se méfier, de tous ceux qui prétendent 
Faire notre bonheur quand la plupart demandent
Qu'à vivre bien tranquilles dans nos villes, dans nos champs,
Mais ils font tous l’erreur, d’être trop confiants.
Toujours la même chose et le même discours
Toujours cette richesse, après quoi tous on court
Toujours l’affrontement, et toujours le recours
À la force au fond, pour aller au plus court.
Il y a bien des vainqueurs, et aussi des perdants
Jusqu’où la stratégie donnera des gagnants ?
Nous sommes à un moment, où on est tous perdants
Car ce que je t’ai pris, c’est à tous que le prends.
Vont-ils se réveiller, enfin sur la planète 
Pour faire de tout ça, c’est urgent, place nette
Pour comprendre enfin, que c’est main dans la main
Sinon c’est pour aucun, qu’il n’y aura de demain.
C’est l’affaire de tous, de s’y mettre ensemble
Car l’ennemi commun, n’est autre que nous mêmes 
Nous sommes jusqu’ici, source de nos problèmes 
Il nous faut tout changer, c’est le futur qui tremble.
C’est à tous, à chacun d’en faire son affaire
L’avenir tient à ce que nous allons faire
Si nous voulons garder, vivable cette terre
C’est à l’humanité, d’être plus volontaire.
Pierre-Jean BOUTET