Encore un dimanche
Encore un dimanche, oh comme c’est étrange 
Je ne vois plus en quoi, ce jour encore change 
Pourtant il a rythmé, ma vie bien des années, 
Quand comme beaucoup d’autres, bien sûr je l’attendais.
Quand dimanche était ce jour dit de repos
Je ne dis pas quand même de la poule au pot
Ce jour où on flemmarde et où l’on fait famille
Ou j’en sais qui bricolent ou bien qui s’éparpillent.
Quand dimanche était ce jour de liberté 
Liberté illusoire, tant il était rempli
De tant de choses à faire, qu’on n’avait pas finies 
Et de tant de projets qu’on avait arrêtés.
Quand on y arrivait, épuisé par ces jours
Tous ces jours à trimer qui étaient bien trop courts
On était partagé, entre deux fortes envies
Celle de ne rien faire, et celle où on agit.
Aujourd’hui c’est dimanche inscrit sur l’agenda
Je n’ai rien de prévu, de spécial, ce jour là 
Depuis que la retraite a sonné le moment
Où il a bien changé tout mon rapport au temps.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com