Découverte 
Avec la grande épée d’une vieille tenue
Ou de la panoplie d’un héros inconnu,
Il s’est fait une tente dont elle est le mat
À l’abri dans sa bulle bien blotti sous son drap,
Une lampe de poche de l’équipement scout
Braquée sur un vieux livre, pris sur les étagères 
Où Papa range ses livres, les plus précieux surtout
Mais ce sont de vieux livres, sans doute il exagère,
Ce soir il a rangé sa précieuse console
Il est bien trop curieux, c’est pour ça qu’il s’isole
Ce qu’il peut bien y avoir dans les pages d’un livre
De si intéressant pour qu’on aime en lire.
Il ouvre au hasard le livre qu’il détient 
Il déchiffre des phrases qui alors le retiennent
Car il y est question d’un chevalier sans peur
Pris dans une bataille, dont il ressort vainqueur.
Se forment dans sa tête, au fil des mots qu’il lit
Des images et des sons, c’est bien à lui qu’ils sont
Il n’est dans l’aventure plus un petit garçon 
Mais un preux chevalier, beau est son écusson.
Il ne voit plus le temps, qui dehors est passé 
Parti dedans un monde, de démons et de fées 
Quand au petit matin le réveil a sonné 
Sous le drap dormait encore, un enfant fatigué 
Fatigué mais heureux, de cette découverte
Se promettant d’ouvrir, des livres à la sauvette
Puisant dans le trésor, de la bibliothèque 
L’étagère où Papa, a rangé tous ses rêves.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.cabalblog.com