Carcasse échouée 
Il y avait un bateau au milieu d’un désert 
Pas une goutte d’eau, c’était donc un mystère 
Il était échoué, carcasse éventrée,
Ouvert aux courants d’air, qui jadis le portaient.
On dit bien qu’autrefois, était là une mer
Agitée de tempêtes, qui recouvrait ces terres
Poissonneuse à souhait qui nourrissait les hommes
Mais ce sont des légendes, c’est ainsi que l’on nomme
Ces histoires que disent encore des vieillards 
Sur ce monde d’avant, la période barbare
À partir des objets rapportés de voyages
Dont personne ne sait, quel était leur usage.
Dans le ciel des vautours, autrefois des mouettes
Mais par quel mauvais tour, ces oiseaux là nous guettent ?
Dans le sable on trouve, débris de coquillages
Comme autant de témoins, de ces anciens âges.
Il y a moins de cent ans, vivaient sur ces rivages
De prospères pêcheurs, dans de riants villages
On a peine à croire que la nature meurt
De mourir avec elle, on devrait avoir peur.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com