J’aimerai te garder
J’aimerai sur la vitre, dessiner ton visage
Que plus jamais s’efface, cette douce image
Pourquoi donc sur la vitre, y coulent tant de larmes
Perles d’eau sur la glace, qui autant me désarment.
J’aimerai sur le sable, y conserver ton pas
Que toujours il rappelle, que tu étais bien là 
Pourquoi donc sur le sable, souffle si fort le vent
En perfides bourrasques, sur le coeur des amants
J’aimerai sur la page, y graver tous ces mots 
Qui disent ma tendresse, ton souffle sur la peau
Pourquoi donc sur la page, l’encre hélas a pâli 
Quand le temps y efface, les serments de jadis.
J’aimerai en musique, chanter haut mon amour
Par un air angélique, un peu démon aussi 
Même si la musique c’est si évanescent 
Elle reste à l’oreille, et fait battre mon sang.
J’aimerai te garder, pour mieux te regarder
Que mes yeux se repaissent, de toute ta beauté 
Même si te garder m’est hélas impossible
Je dois te partager, muse trop accessible.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com