Paroles...
Autrefois c’était bien d’écouter ses aïeux 
Le monde était pareil qu’on fut jeune ou vieux
Rien ne changeait bien vite avant ou après eux
L’expérience acquise plaidait donc bien pour eux.
Mais que vaut quand tout change, la parole des vieux
Émouvant témoignage, ou souvenir au mieux
Quand il n’y a plus de règles, qu’il n’y a plus de dieux
Et qu’il ne sert pas plus, d’interroger les cieux.
À chaque année qui passe, on fait donc ses adieux
On essaie de survivre et de comprendre un peu
Quel monde se prépare, y serons nous heureux ?
Nous n’aurons de réponse, peut être est-ce mieux.
Aujourd’hui c’est les jeunes qui sont les ambitieux
Qui construisent le monde, que serait-il sans eux ?
Que leur laisserons nous, de tous nos pauvres jeux
Nous qui n’avons hélas pas compris les enjeux ?
J’ai eu cette illusion que je pourrai un peu
Changer en mieux ce monde avant que d’être vieux
Je n’y ai fait de mal ça me console un peu
Mais je ne fus qu’un pion peut-être était-ce mieux ?
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com